France-Rechute de 8% des commandes automobiles en décembre-étude

lundi 19 janvier 2015 17h40
 

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Les commandes de voitures en France ont rechuté de 8% en décembre en raison de l'attentisme des consommateurs, rapporte lundi La Lettre Auto K7, un mauvais présage pour les immatriculations des prochains mois.

Selon la publication spécialisée, dont Reuters a obtenu une copie, parmi les quatre principales marques vendues en France, seule Peugeot affiche des commande en hausse le mois dernier (+5%). Renault a vu les siennes baisser de 22%, Citroën de 15% et Volkswagen de 14,5%.

Selon le dernier baromètre du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les commandes de véhicules particuliers ont reculé également en décembre, de 5,1%.

En marge de leurs derniers résultats commerciaux, Renault et Citroën avaient estimé respectivement à -5%/-10% et à -10% la baisse des commandes en décembre.

Il peut s'écouler plusieurs mois entre la commande d'une voiture et sa livraison, selon le niveau des stocks. Lundi, le directeur commercial du groupe Renault, Jérôme Stoll, a tenu des propos plus optimistes sur le mois de janvier en France, tout en incitant à la prudence.

"Je ne me fie pas à ce qui se passe sur les quinze premiers jours du mois de janvier pour en déduire l'année", a-t-il dit au cours d'une conférence de presse organisée à l'occasion de la publication des ventes mondiales du groupe en 2014. "Le marché est plutôt bien orienté en ce moment, mais le marché de janvier 2014 était extrêmement faible."

Le marché automobile français est attendu au moins stable cette année, mais au mieux en légère croissance. L'an dernier, les immatriculations se sont hissées de 0,3% par rapport à 2013, interrompant cependant quatre années consécutives de baisse, à la traîne du marché européen qui a progressé dans son ensemble de 6% environ.

La Lettre Auto K7 écrit par ailleurs, citant des sources proches des distributeurs de la marque Peugeot, que l'accord de partenariat signé en juillet entre Banque PSA Finance et le groupe bancaire espagnol Santander devrait être totalement finalisé dès février. Elle ajoute que la direction de la nouvelle entité, qui couvrira 11 pays, pourrait être confiée à Martin Thomas, actuellement à la tête de la filiale française de Santander Consumer.

Un porte-parole de PSA s'est refusé à tout commentaire.   Suite...