** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 19 janvier 2015 08h04
 

PARIS/LONDRES, 19 janvier (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues
en hausse à l'ouverture, accentuant leurs gains de la semaine dernière en
attendant l'annonce probable de nouvelles mesures de soutien à la croissance de
la Banque centrale européenne (BCE).
    L'abandon par la Banque nationale suisse du cours plancher du franc suisse a
conforté les anticipations de l'annonce par la BCE d'un plan de rachats massifs
de dettes souveraines à l'issue de sa réunion de jeudi. Cette perspective d'un
"quantitative easing" (QE) européen dope les marchés depuis deux semaines. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait gagner jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
1,1% et le FTSE à Londres 0,4%. 
    L'activité devrait toutefois rester limitée sur les marchés en ce jour de
fermeture des marchés américains pour le Martin Luther King's Day.    
    La Bourse de Tokyo a fini sur un modeste rebond, soutenue par la bonne tenue
de Wall Street vendredi et le repli du yen. 
    En Chine, les marchés d'actions ont perdu du terrain après les mesures
prises par Pékin vendredi contre certains produits financiers jugés responsables
d'un vent de spéculation sur les marchés du crédit ces derniers mois. 
    Wall Street a rebondi vendredi, après cinq séances de baisse d'affilée,
dopée par un fort rebond des valeurs liées à l'énergie et par des indicateurs
témoignant d'une croissance vigoureuse de l'économie américaine. 
    La Bourse de Shanghaï recule de 7,8% tandis que l'indice CSI300
 des plus grandes valeurs à Shanghaï et Shenzhen chute de plus de 8%. 
    La semaine sera également marquée par les élections législatives anticipées
en Grèce, où le parti de la gauche radicale grecque Syriza est donné vainqueur.
    Ces incertitudes et la perspective de l'annonce d'un QE continuent à peser
sur l'euro, qui se traite autour de 1,5560 dollar, après avoir touché un plus
bas de 11 ans vendredi. Face au franc suisse, la devise européenne reprend 1,1%
après avoir chuté de 17% la semaine dernière suite à la décision de la BNS.
    Les cours du pétrole sont encore en léger recul ce matin, avec un baril de
Brent sous les 50 dollars et un brut léger américain sous les 49 dollars. 
    
    VALEURS À SUIVRE
    * SANOFI - Merial a obtenu l'approbation du médicament Nexgard
Spectra à mâcher dans l'Union européenne. 
    * SAINT-GOBAIN s'apprête à lancer le processus de cession de sa
filiale d'emballages en verre Verallia, une opération dont le montant pourrait
atteindre trois milliards d'euros, a-t-on appris de deux sources proches du
dossier. Le groupe a par ailleurs tenté vendredi de faire un pas
en direction des dirigeants de la société suisse Sika, farouchement
opposés à la prise de contrôle qu'il a engagée.    
    * GROUPE EUROTUNNEL - Le trafic a été interrompu dans le tunnel
sous la Manche samedi par un incendie à bord d'un camion chargé sur une navette
et dimanche par des problèmes d'alimentation électrique, qui ont obligé Eurostar
à annuler une dizaine de liaisons. 
    * RENAULT / ventes mondiales 2014 (08h30 GMT), PDG Carlos Ghosn
invité de l'European American Press Club (12h00 GMT).
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :   

 (Avec Wayne Cole, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid
Exbrayat)