Deux banques grecques approchent le fonds d'urgence

vendredi 16 janvier 2015 13h21
 

ATHENES, 16 janvier (Reuters) - Deux grandes banques grecques ont réclamé à la banque centrale du pays de pouvoir puiser en cas de nécessité dans son fonds d'urgence, une mesure de précaution liée à des retraits massifs des déposants avant les élections législatives du 25 janvier, a-t-on appris vendredi auprès de banquiers.

Selon des dirigeants de ces deux établissements, Eurobank et Alpha, cette mesure est aussi en partie liée à leur exposition à des crédits immobiliers libellés en franc suisse.

Ces deux banques n'ont pas encore fait appel à ce mécanisme baptisé ELA permettant d'obtenir en urgence des liquidités et dont elles ne dépendent plus depuis un an.

Leurs actions reculent fortement, de 8,29% pour Eurobank et de 6,21% pour Alpha à 12h15 GMT, et tirent à la baisse la Bourse d'Athènes, qui cède 2,45%. (George Georgiopoulos; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)