USA/Marée noire-BP confronté à des indemnités moins élevées que prévu

vendredi 16 janvier 2015 04h55
 

HOUSTON, 16 janvier (Reuters) - BP devra payer des indemnités d'un montant maximum de 13,7 milliards de dollars (11,8 milliards d'euros) pour avait fait preuve de "grossière négligence" lors de la marée noire survenue dans le Golfe du Mexique en 2010, un total qui est inférieur de quelques milliards à ce qui avait été redouté.

Le juge fédéral américain Carl Barbier a effet estimé que l'ampleur de la marée noire était moins importante que les estimations aussi bien du gouvernement américain que celles de BP. Le groupe britannique dit que la fuite a représenté 3,26 millions de barils, tandis que Washington l'évalue à 4,09 millions de barils.

De précédents calculs de Reuters avaient montré que ces indemnités pouvaient aller jusqu'à 17,6 milliards de dollars.

Carl Barbier, qui doit encore fixer le montant définitif des indemnisations dans le cadre du Clean Water Act, a réaffirmé que BP s'était montré coupable de "grossière négligence" dans l'enchaînement des événements qui avaient mené à l'explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, le 10 avril 2010, et la rupture du puits Macondo.

Il a cependant dit que la réponse du groupe britannique à la plus grave catastrophe écologique maritime aux Etats-Unis n'avait pas été "grossièrement négligente".

Les indemnités viendront se rajouter aux 42 milliards de dollars déjà mis de côté par BP pour couvrir le coût de la catastrophe.

Le groupe a été obligé de vendre pour 39 milliards de dollars d'actifs pour payer l'ardoise de la catastrophe survenue sur la plateforme de forage Deepwater Horizon, qui avait coûté la vie à 11 personnes. (Jonathan Stempel, Benoit Van Overstraeten pour le service français)