LEAD 2-Wall Street finit en baisse malgré le rebond du pétrole

mercredi 14 janvier 2015 23h31
 

(Actualisé avec dollar et marché obligataire)

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 14 janvier (Reuters) - La Bourse de New York a connu mercredi une quatrième journée consécutive de baisse en raison de signaux négatifs sur la conjoncture, aussi bien mondiale qu'américaine, malgré un rebond soudain des cours du pétrole au terme d'une séance volatile.

JP Morgan a entraîné le secteur bancaire à la baisse avec des résultats inférieurs aux attentes.

Le titre BlackBerry coté à New York s'est envolé de près de 30% à 12,595 dollars dans des volumes nourris après une information de Reuters évoquant une approche du sud-coréen Samsung en vue d'un rachat.

L'indice Dow Jones a cédé 186,59 points, soit 1,06%, à 17.427,09 points. Le Standard & Poor's-500, plus large, a perdu 11,76 points, soit 0,58%, à 2.011,27 points tandis que le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 22,175 points (0,48%) à 4.639,322 points.

Avec la révision à la baisse des prévisions de croissance de l'économie mondiale en 2015 et 2016 par la Banque mondiale, le cuivre a touché un plus bas depuis juillet 2009. Disposant d'un large éventail d'actifs dans les matières premières, Freeport-McMoRan a vu son titre s'effondrer de 10,93% à 18,74 dollars, pire performance de l'ensemble du S&P-500.

Si la Banque mondiale a insisté sur la conjoncture morose dans la zone euro, au Japon et sur certains marchés émergents, la baisse plus marquée que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis en décembre a fait naître des doutes sur la vigueur de la reprise de l'économie américaine et alimenté les inquiétudes des investisseurs.

  Suite...