RBS a reçu une dizaine d'offres pour Coutts-sources

mercredi 14 janvier 2015 11h53
 

ZURICH/HONG KONG, 14 janvier (Reuters) - Bank J Safra Sarasin et un consortium réunissant le singapourien DBS Group Holdings et la française Société générale figurent parmi les banques en lice pour reprendre les activités internationales de Coutts International mises en vente par Royal Bank of Scotland, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le processus de vente de la banque privée helvétique a suscité une dizaine d'offres, laissant espérer un prix d'environ un milliard de dollars (850 millions d'euros).

Aucune date n'a été fixée pour le dernier tour des enchères mais toutes les parties retenues ont commencé l'examen des comptes (due diligence), selon les sources.

Dans le cas de DBS et de Société générale qui ont choisi de faire équipe, la banque de Singapour lorgne les activités asiatiques de Coutts tandis que SocGen est intéressée par l'Europe, ont-elles ajouté.

Julius Baer et la sud-africaine Investec restent également en course après le premier tour, ont-elles encore indiqué. Une autre source a précisé que Credit Suisse faisait aussi partie des présélectionnés.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des différentes parties.

Coutts, banque privée fondée au 18e siècle, est surtout connue pour compter la reine Elizabeth parmi ses clients. A l'issue du processus en cours, elle pourrait être scindée en deux entités, l'une basée au Royaume-Uni et l'autre à Zurich dont dépendent les opérations à Hong Kong, Singapour, Abou Dhabi et Dubaï, mais RBS préférerait la vendre en un morceau.

Coutts gère pour près de 36 milliards de dollars d'actifs, dont le tiers en Asie. (Oliver Hirt et Denny Thomas, Véronique Tison pour le service français)