BCE-Draghi plaide pour une politique monétaire expansive-presse

mercredi 14 janvier 2015 09h35
 

FRANCFORT, 14 janvier (Reuters) - Une politique monétaire expansive est nécessaire pour parvenir à la stabilité des prix au sein de la zone euro, a déclaré le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, ajoutant que le Conseil des gouverneurs de l'institution était déterminé à la mettre en oeuvre.

Le basculement en territoire négatif des prix à la consommation au sein de la zone euro au moins de décembre a alimenté les doutes sur la capacité des mesures déjà annoncées par la BCE de prévenir un scénario de déflation.

Pour atteindre l'objectif d'une inflation inférieure à mais proche de 2% en rythme annuel à moyen terme, la BCE "doit maintenir des taux d'intérêt bas et travailler à une politique monétaire expansive qui accompagne la croissance", a déclaré le président de la BCE dans un entretien au quotidien allemand Die Zeit, diffusé avant sa publication prévue jeudi.

Il a ajouté qu'il y avait des différences au sein du conseil des gouverneurs sur la manière dont la BCE doit atteindre son objectif, "mais ce n'est pas comme si nous avions des possibilités sans fin."

Le risque de déflation dans la zone euro est toujours faible mais assurément plus élevé qu'il y a un an, a-t-il reconnu.

La BCE pourrait élargir son programme d'achat d'actifs aux obligations souveraines et se prépare à cette nouvelle étape d'assouplissement quantitatif en vue de la réunion du Conseil des gouverneurs du 22 janvier, qui pourrait décider de sa mise en oeuvre.

Les déclarations de Draghi ont été rendu publiques peu avant l'annonce des recommandations de l'avocat général de la Cour européenne de justice sur la légalité du programme d'opérations monétaires sur titres (OMT) de la BCE, qui pourraient peser sur ses marges de manoeuvre dans la mise en place d'un assouplissement quantitatif. (Eva Taylor, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)