January 12, 2015 / 5:33 PM / 3 years ago

LEAD 2-L'assemblée des actionnaires de PT reportée au 22/01

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec cours d'Oi, CMVM, précisions)

LISBONNE, 12 janvier (Reuters) - Les actionnaires de Portugal Telecom SGPS ont décidé lundi de reporter au 22 janvier leur vote sur la vente à Altice, le groupe de l'homme d'affaires français Patrick Drahi, des activités portugaises transférées à Oi dans le cadre de la fusion avec la compagnie brésilienne.

Ce report fait naître de nouveaux doutes sur la conclusion de cette vente, pour un montant de 7,4 milliards d'euros, qui doit impérativement être approuvée par les actionnaires de Portugal Telecom.

A la Bourse de Sao Paulo, l'action Oi perdait plus de 13% vers 20h25 GMT. Le groupe brésilien prévoit d'utiliser le produit de la vente des actifs portugais pour réduire son endettement.

A Lisbonne, la CMVM, l'autorité des marchés financiers portugais, a annoncé la levée de la suspension de cotation de Portugal Telecom SGPS, entrée en vigueur vendredi. La cotation doit reprendre mardi.

"L'assemblée a été reportée. La nouvelle assemblée est fixée au 22 janvier", a dit un actionnaire aux journalistes à l'issue du vote. Un autre actionnaire a confirmé ces dires.

Le brésilien Oi a approuvé cette décision, jugeant qu'elle lui permettrait de fournir des informations complémentaires réclamées par les autorités de régulation.

Oi s'est engagé à vendre les activités portugaises qui appartenaient auparavant à PT SGPS à Altice, maison-mère de Numericable et de SFR, mais cet accord doit être approuvé par les actionnaires de PT SGPS, lequel est le principal actionnaire d'Oi avec une part de 25,6%.

Oi est propriétaire de PT Portugal, qui regroupe les actifs opérationnels ayant appartenu à PT SGPS avant la fusion.

Le vote sur la vente à Altice a été remis en question par un certain nombre d'actionnaires qui arguent du fait que cette cession remettrait de fait en cause la fusion entre Oi et PT, qui n'est pas encore juridiquement achevée.

Le syndicat portugais STPT, actionnaire de PT SGPS, a réclamé lundi une nouvelle assemblée générale en expliquant qu'un abandon de la fusion devait être envisagé, le comportement d'Oi s'apparentant selon lui à une violation de l'accord initial.

Une centaine de salariés de Portugal Telecom ont manifesté contre le projet de cession devant le siège du groupe à Lisbonne, certains brandissant des pancartes arborant le slogan "Laissez nous tranquilles, Oi hors de PT".

Le président de l'assemblée générale de PS SGPS, Antonio Menezes Cordeiro, a déclaré que toute tentative de remise en cause de la fusion risquerait d'entraîner des poursuites judiciaires. (Daniel Alvarenga, Juliette Rouillon et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below