France-La Loi Macron entame son parcours parlementaire

lundi 12 janvier 2015 17h53
 

* Plus de 1.700 amendements pour ce texte symbolique

* L'extension du travail dominical concentre les critiques

* L'Europe attentive, le calendrier politique délicat

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Une commission spéciale de l'Assemblée nationale a entamé lundi l'examen du projet de loi sur la croissance et l'activité, un texte par lequel le gouvernement entend démontrer sa volonté de réformer l'économie mais qui divise profondément sa majorité.

Pas moins de 1.758 amendements ont été déposés sur les 106 articles du projet qui traite de nombreux sujets, allant du transport par autocar à l'ouverture controversée des professions juridiques réglementées en passant par l'épargne salariale, le permis de conduire et la justice prud'homale.

Le plus symbolique, très critiqué à gauche et chez les syndicats, prévoit l'extension de l'ouverture des commerces le dimanche. L'ouverture du capital des aéroports de Lyon et Nice est une autre source de divisions dans la majorité.

Emmanuel Macron a réaffirmé lundi que l'ambition de son texte était de donner plus de vitalité à l'économie française.

"L'esprit de cette loi, c'est d'ouvrir, ce n'est pas de donner de l'argent, c'est de déverrouiller de manière très concrète dans tous les secteurs", a-t-il dit devant les chefs des missions économiques françaises à l'étranger réunis à Bercy.

Selon le ministre, il s'agit de mettre fin à "des petits effets de rente qui se sont constitués un peu partout, qui ont parfois thrombosé, parfois dévitalisé, en tous cas paralysé certaines capacités d'initiative dans beaucoup d'endroits."   Suite...