France-Nouveau recours prévu contre la LGV Poitiers-Limoges

lundi 12 janvier 2015 17h43
 

PARIS, 12 janvier (Reuters) - La fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) a annoncé lundi son intention de déposer un recours auprès du Conseil d'Etat contre le feu vert de l'Etat au projet de ligne à grande vitesse entre Poitiers et Limoges.

Le Conseil d'Etat avait rejeté fin 2014 la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet de 112 kilomètres, estimé en 2011 à 1,6 milliard d'euros, dans un contexte de critiques contre un système TGV trop coûteux.

Le ministère de l'Ecologie, qui avait jusqu'à lundi pour octroyer ou non cette DUP, est passé outre et a fait publier dimanche au journal officiel un décret "déclarant d'utilité publique et urgents les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne".

voir bit.ly/1y4w484

"Si la Fnaut est favorable à une extension raisonnable du réseau des LGV, elle a désapprouvé de longue date le projet Poitiers-Limoges dont l'impact environnemental élevé ne serait pas compensé en termes de rentabilité pour le système ferroviaire ou d'utilité collective", a déclaré la Fédération nationale des associations d'usagers des transports dans un communiqué.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Énergie. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)