Lavrov: "Les barrières artificielles" entre l'UE et Moscou seront levées

lundi 12 janvier 2015 12h19
 

MOSCOU, 12 janvier (Reuters) - Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé lundi que "toutes les barrières artificielles" érigées entre la Russie et l'Union européenne seraient levées, rapporte l'agence de presse RIA.

Le chef de la diplomatie russe pense même que les deux parties pourront développer une relation sur un pied d'égalité.

Il n'a pas précisé en revanche quand ces "barrières" pourraient être levées.

L'Union européenne a imposé des sanctions à la Russie en riposte à son attitude dans la crise ukrainienne.

Dans une interview publiée lundi par le quotidien allemand Die Welt, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, estime cependant que la situation s'est améliorée récemment dans l'est de l'Ukraine, où les forces gouvernementales affrontent les séparatistes pro-russes depuis le mois d'avril dernier.

"Nous avons remarqué qu'il y avait encore du personnel militaire russe qui aide les séparatistes dans l'est de l'Ukraine. Mais nous avons également observé récemment qu'il y avait moins d'affrontements. Les combats continuent dans certains secteurs, mais des signes témoignent d'une légère amélioration", dit-il. (voir )

Sergueï Lavrov est attendu dans la journée à Berlin pour faire le point sur la mise en oeuvre du plan de paix adopté à Minsk en septembre avec ses homologues ukrainien, allemand et français. (Elizabeth Piper; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français)