Tesco pourrait fermer des magasins en Hongrie-presse

dimanche 11 janvier 2015 14h36
 

BUDAPEST, 11 janvier (Reuters) - Le groupe britannique Tesco pourrait fermer jusqu'à 13 magasins déficitaires en Hongrie dans le cadre de ses efforts pour réduire ses coûts, rapporte ce week-end le journal Magyar Nemzet.

Avec plus de 200 magasins, Tesco est la première chaîne de supermarchés en Hongrie et est également le troisième employeur du pays.

Le groupe s'est refusé à commenter l'article.

Le numéro un britannique de la grande distribution a annoncé jeudi son intention de réduire ses coûts de plusieurs centaines de millions de livres et de vendre des actifs pour financer une politique de baisse de prix et tenter de se relever de la plus grave crise de son histoire.

Les distributeurs en Hongrie sont également confrontés à une envolée des coûts liés aux inspections alimentaires et à une nouvelle loi prévoyant la fermeture de chaînes non rentables après deux exercices successifs en perte.

Ce changement de législation a amené Spar, un des concurrents de Tesco, à réduire drastiquement le mois dernier son programme d'investissements dans le pays en 2015. (Gergely Szakacs, Véronique Tison pour le service français)