Portugal Telecom-Vers une AG pour annuler la fusion avec Oi

jeudi 8 janvier 2015 21h22
 

LISBONNE, 8 janvier (Reuters) - Le président de l'assemblée générale des actionnaires de Portugal Telecom SGPS (PT SGPS) a proposé d'annuler le vote prévu lundi sur la vente des anciens actifs de la société à son partenaire de fusion Oi , au motif que l'accord de fusion n'est plus valable.

Dans un courrier du 6 janvier adressé au conseil d'administration et dont Reuters a eu connaissance, Antonio Menezes Cordeiro demande que soit convoquée une nouvelle assemblée générale avec deux points à l'ordre du jour : soit de mettre un terme à la fusion avec l'opérateur brésilien, soit d'approuver la vente des actifs à Altice.

Oi s'était engagé à vendre les actifs à Altice, le groupe de l'homme d'affaires Patrick Drahi également propriétaire de Numericable et de SFR, pour 7,4 milliards d'euros mais cet accord doit être approuvé par les actionnaires de PT SGPS, lequel est le principal actionnaire d'Oi avec une participation de 25,6%.

Pour Menezes Cordeiro, le fait qu'Oi ait accepté de vendre les actifs signifie que l'accord de fusion n'est plus valide.

Mercredi soir, le conseil d'administration avait maintenu l'AG de lundi, en disant n'avoir aucune raison de la reporter et en ajoutant que seuls les actionnaires étaient habilités à la suspendre.

Il avait averti toutefois qu'un feu vert à la cession reviendrait à renoncer à l'objectif annoncé au moment de la fusion avec Oi l'an dernier, à savoir la création d'un géant mondial des télécoms avec plus de 100 millions de clients.

Oi est maintenant propriétaire de PT Portugal, qui regroupe les actifs opérationnels ayant appartenu à PT SGPS avant la fusion. (Sergio Goncalves, Véronique Tison pour le service français)