8 janvier 2015 / 14:03 / il y a 3 ans

LEAD 4-Santander augmente son capital et réduit son dividende

* La banque lève 7,5 milliards via un placement accéléré

* Le prix du placement fixé à 6,18, une décote de presque 10%

* Le dividende ramené de 60 à 20 centimes

* Objectif : financer la croissance sur les principaux marchés

* Bénéfice net 2014 estimé à 5,8 mds

* La cotation, suspendue, doit reprendre vendredi (Actualisé avec les modalités de l'augmentation de capital)

par Jesús Aguado

MADRID, 8 janvier (Reuters) - Banco Santander, la première banque de la zone euro, a annoncé jeudi son intention de réduire son dividende et d'augmenter son capital de 7,5 milliards d'euros, une initiative qui marque une nouvelle étape dans la refonte de la stratégie lancée par sa présidente Ana Botin.

Le groupe a réussi à l'automne les examens de santé et les tests de résistance auxquels l'ont soumis les autorités européennes mais ceux-ci ont mis en évidence le fait qu'il était moins bien capitalisé que certains de ses grands rivaux du secteur.

Les analystes s'interrogeaient depuis sur l'opportunité d'un renforcement du bilan même si Santander a survécu à la crise financière mondiale et à la récession espagnole sans subir une seule perte trimestrielle.

La politique de dividende du groupe, inchangée par rapport aux années d'avant la crise financière, était en outre jugée trop généreuse par certains investisseurs.

"Je pense que c'est la bonne solution. Ils avaient besoin de renforcer leurs fonds propres", a commenté jeudi François Savary, directeur des investissements du groupe suisse Reyl, qui détient des titres Santander.

La banque espagnole ne distribuera que 0,20 euro par action de dividende au titre de 2015, contre 0,60 euro jusqu'à présent.

Environ 46% des actionnaires de Santander sont des particuliers, souvent des clients de l'établissement.

L'augmentation de capital, réalisée dans le cadre d'une procédure de placement accéléré effectuée par Goldman Sachs et UBS, illustre l'inflexion donnée à la stratégie du groupe par Ana Botin, placée à la tête du groupe après le décès en septembre de son père, Emilio Botin, qui était aux commandes depuis 28 ans.

5,8 MILLIARDS DE BÉNÉFICE NET EN 2014

La nouvelle présidente a évincé en novembre le directeur général Javier Marin pour le remplacer par le directeur financier, Jose Antonio Alvarez.

Le groupe a précisé que les 7,5 milliards d'euros levés financeraient sa croissance sur ses principaux marchés, parmi lesquels figurent l'Espagne, le Brésil, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

"Renforcer le capital aujourd'hui permettra à la banque de saisir des opportunités de croissance organique, d'augmenter le crédit et ses parts de marché sur des marchés clés", a-t-il précisé dans un communiqué.

Lors d'une conférence de presse, Jose Antonio Alvarez a en revanche démenti une nouvelle fois tout intérêt pour Banca Monte Dei Paschi di Siena, qui a bondi de 12,39% à la Bourse de Milan sur des spéculations d'OPA de Santander après l'annonce de l'augmentation de capital.

Santander a par ailleurs fait état d'un bénéfice net d'environ 5,8 milliards d'euros en 2014, en hausse de près de 30%, d'une croissance d'environ 8% de son revenu net d'intérêts sur l'année écoulée et d'une diminution de 10% environ de ses provisions pour créances douteuses.

En novembre, la banque avait reconnu qu'elle n'atteindrait pas son objectif 2014 d'un ratio de fonds propres de 9% aux normes "Bâle III".

Elle table sur une amélioration d'environ 1,4 point de ce ratio grâce aux décisions dévoilées jeudi, ce qui devrait le porter à près de 10%, contre 8,3% fin 2014.

L'augmentation de capital, qui porte sur 1,258 milliard d'actions, est réalisée à un prix de 6,18 euros, soit avec une décote de près de 10% sur le dernier cours coté, a annoncé la banque dans la soirée.

Deux sources proches de l'opération avaient auparavant fait état d'une fourchette indicative de 6,18-6,50 euros.

Le titre se traitait à 6,86 euros jeudi, en hausse de 3,33%, au moment de sa suspension. La cotation reprendra vendredi, a annoncé l'autorité boursière espagnole.

La cotation des actions nouvelles débutera quant à elle le 13 janvier. (avec Steve Slater et Sudip Kar-Gupta à Londres, Bertrand Boucey, Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below