BOURSE-Solocal-Exane BNP Paribas davantage optimiste, le titre monte

jeudi 8 janvier 2015 11h03
 

PARIS, 8 janvier (Reuters) - L'action Solocal grimpe jeudi matin à la Bourse de Paris, dopée par un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas qui juge le groupe en bonne voie pour renouer avec une croissance de ses revenus après six années consécutives de baisse.

Le broker a relevé sa recommandation de neutre à surperformer et porté son objectif de cours de 50 centimes d'euro à 80 centimes, estimant que le titre pouvait potentiellement doubler de valeur.

A 10h50, l'action Solocal bondit de 8,07% à 0,64 euro dans des volumes représentant près de deux fois ceux réalisés sur une séance complète ces trois derniers mois, s'adjugeant ainsi la plus forte hausse du SBF 120, en progression de 1,87% au même moment.

"Nous sommes de plus en plus confiants dans le fait que des tendances saines en termes d'audience combinées à une récente réorganisation en profondeur devraient permettre un retour à une croissance durable du chiffre d'affaires à partir de 2015", estiment les analystes d'Exane BNP Paribas dans une note.

Lors d'une conférence organisée par le broker en décembre, la direction de Solocal a par ailleurs indiqué que le carnet de commandes continuait de faire apparaître une croissance de 4% à 5% en novembre et décembre.

Cette progression est alimentée par une hausse de 12%-13% des produits internet commercialisés par Solocal, supérieure à la progression de 7% nécessaire pour stabiliser le chiffre d'affaires face au déclin d'environ 20% des revenus tirés de la vente d'annuaires imprimés, son activité historique, soulignent les analystes.

"Dans un secteur où la plupart de ses pairs ont déposé le bilan, Solocal reste un investissement à haut risque", prévient cependant le broker, selon lequel l'action pourrait voir sa valeur divisée par deux dans le scénario le plus noir.

"Le succès de notre prise de position dépend à la fois de la capacité du management à mettre en oeuvre son plan de redressement et de la volonté du marché de crédit de refinancer une obligation 2018 à haut rendement de 350 millions d'euros le moment venu." (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)