RPT-Bourse-Pernod monte, opinion positive de Bryan Garnier et Nomura

jeudi 8 janvier 2015 11h27
 

(Répétition mastic §1, 3)

PARIS, 8 janvier (Reuters) - L'action Pernod Ricard signe jeudi une des plus fortes hausses du CAC 40 , soutenue par une opinion positive de Bryan Garnier et Nomura qui estiment que le groupe français est mieux placé que ses concurrents pour profiter d'une reprise du marché chinois.

Vers 11h15, le titre progresse de 2,98% à 93,01 euros tandis que le CAC 40 avance de 1,71%.

Les analystes de Bryan Garnier, qui maintiennent leur opinion négative sur le secteur, considèrent que "Pernod Ricard est le mieux placé parmi ses pairs".

Le numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo devrait davantage profiter de la reprise du marché chinois que ses concurrents grâce à un portefeuille plus équilibré, le cognac très haut de gamme - le plus touché par les mesures anti-corruption de Pékin - représentant 3% de ses ventes de cognac en Chine, contre 31% pour Rémy Cointreau et 9% pour Hennessy (groupe LVMH ).

Cette opinion est partagée par les analystes de Nomura, à l'achat sur le titre.

Pernod est également moins exposé, selon Bryan Garnier, au ralentissement du marché nord-américain, le groupe français y réalisant environ 15% de son chiffre d'affaires, contre 30% pour le britannique Diageo.

Bryan Garnier conserve par ailleurs une opinion négative sur le secteur des spiritueux, n'anticipant pas de forte reprise au premier trimestre 2015 dans les marchés émergents et une progression ralentie à 3% aux Etats-Unis, contre une moyenne de 5% au cours des dix dernières années.

L'intermédiaire est à l'achat sur Pernod Ricard, seule valeur du secteur qu'il conseille d'acheter, et maintient une opinion négative sur l'ensemble du secteur des spiritueux européens.

"En Chine, ce trimestre verra un évènement clé, le nouvel an (le 18 février) dont la tendance des ventes des grossistes aux détaillants sera cruciale pour juger de la santé du marché du cognac", écrit-il.

Les valeurs du secteur ont continué à sous-performer l'indice Stoxx 600 au 4e trimestre 2014, notamment Rémy Cointreau et Campari, tandis que Diageo et Pernod Ricard sont restés stables. (Raoul Sachs, édité par Pascale Denis)