LEAD 3-Berlin dément se préparer à un "Grexit"

mercredi 7 janvier 2015 19h59
 

* Le porte-parole de Merkel assure que Berlin ne se prépare pas à un "Grexit"

* Selon Bild, Berlin craint un retrait massif des dépôts bancaires grecs

* La question d'un Grexit "ne se pose pas" dit Moscovici (CE) (actualisé avec déclarations de Merkel à Londres)

BERLIN, 7 janvier (Reuters) - Le gouvernement allemand ne se prépare pas à l'éventualité d'une sortie de la Grèce de la zone euro et n'a pas modifié sa politique envers Athènes, a déclaré mercredi le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, démentant des informations du quotidien Bild.

Selon le quotidien le plus vendu d'Allemagne, Berlin travaille sur plusieurs scénarios en prévision des élections législatives anticipées du 25 janvier, parmi lesquels l'hypothèse d'un mouvement de retraits massifs des dépôts bancaires en Grèce en cas de victoire du parti de gauche Syriza, donné en tête par les sondages.

Interrogé sur le sujet, Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière a déclaré: "Je ne suis informé d'aucun projet de ce genre et il est certain que la direction politique à la chancellerie n'étudie pas de tels scénarios".

Un porte-parole du ministère des Finances a fait une déclaration similaire.

En visite à Londres mercredi, Angela Merkel a déclaré que la Grèce avait respecté ces dernières années ses engagements financiers auprès de ses partenaires européens, et elle a dit s'attendre à ce qu'elle continue sur cette voie, écartant ainsi l'idée d'une sortie de la zone euro.

"Je pense qu'il faut dire à l'opinion et aussi aux marchés financiers que moi, chancelière allemande, et aussi le gouvernement allemand, avons toujours adopté une position en faveur du maintien de la Grèce dans la zone euro, et que les engagements souscrits entre la Grèce et la troïka, la Grèce et les autres membres de l'UE ont été honorés et respectés", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre britannique, David Cameron.   Suite...