Grèce-Le rendement de la dette souveraine au-dessus de 10%

mercredi 7 janvier 2015 12h31
 

LONDRES, 7 janvier (Reuters) - Le rendement des obligations souveraines grecques à 10 ans a repassé mercredi la barre des 10% pour la première fois depuis septembre 2013 en raison des inquiétudes croissantes concernant l'avenir du pays dans la zone euro à l'approche d'élections législatives anticipées.

Vers 11h30 GMT, ce rendement augmentait de 68 points de base, à 10,278%. En moins d'un mois, il a bondi de près de 300 points de base.

Ce brutal regain de tension sur les marchés financiers grecs s'explique par la perspective de voir le scrutin du 25 janvier remporté par le parti de gauche Syriza, opposé aux mesures d'austérité prévues par le plan d'aide international.

La convocation des législatives anticipées a été provoquée par le refus le mois dernier des députés grecs d'élire Stavros Dimas, soutenu par le Premier ministre Antonis Samaras, à la présidence de la République.

Le chef de file de Syriza, Alexis Tsipras, souhaite revenir sur les mesures d'austérité de ces dernières années et effacer une partie de la dette grecque s'il arrive au pouvoir à la faveur des élections du 25 janvier, pour lesquelles les sondages donnent son parti en tête des intentions de vote devant la Nouvelle démocratie (ND, droite) du Premier ministre Antonis Samaras.

Selon le quotidien Bild, le gouvernement allemand se prépare à la possibilité d'une sortie de la Grèce de la zone euro, en prenant notamment en compte un éventuel mouvement de retrait massif des dépôts bancaires.

La Bourse d'Athènes, restée fermée mardi pour cause de jour férié, reculait de plus de 2% à la mi-journée mercredi, évoluant à contre-courant des autres places boursières européennes, toutes en hausse de plus de 1%.

Depuis le début de l'année, Athènes accuse un repli de 6,55% après une baisse de près de 29% en 2014. (Marius Zahara, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)