France-Royal demande à la SNCF de revoir sa hausse des tarifs

lundi 5 janvier 2015 13h07
 

PARIS, 5 janvier (Reuters) - Ségolène Royal a annoncé lundi avoir demandé à la SNCF de revoir la hausse de 2,6% de ses tarifs de base intervenue le 31 décembre et très supérieure à l'inflation.

La ministre de l'Ecologie avait annoncé dimanche une réforme du contrôle de la grille tarifaire des transports publics en déplorant le "très mauvais signal" de la compagnie ferroviaire, dont l'augmentation a été homologuée par l'Etat.

"J'ai demandé à la SNCF de revoir la décision (...) demandée pour que les prix soient stables, puissent augmenter uniquement quand c'est justifié, par exemple pour des travaux de sécurité", a-t-elle précisé lundi à l'issue du Conseil des ministres.

"Il n'y a aucune raison que les prix augmentent plus vite que l'inflation", a ajouté Ségolène Royal, confirmant sa volonté de réformer par décret la façon dont l'Etat contrôle les prix des transports publics et notamment du train.

Priée de dire si la hausse de 2,6% aurait lieu, elle a répondu: "On est en train d'en discuter."

"J'ai demandé à la SNCF de me donner des explications et de faire en sorte que les 80 millions de billets de train qui sont les trains par abonnement, les trains des jeunes, qui sont pris par réservation, ceux-là n'augmentent pas".

La ministre a souligné qu'elle voulait que la SNCF reste un "outil de transport de masse" et que "le train reste accessible à tous", notamment parce que la mobilité crée de l'emploi. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)