Berlin dit que sa position sur la Grèce n'a pas changé

lundi 5 janvier 2015 12h35
 

BERLIN, 5 janvier (Reuters) - Le gouvernement allemand n'a pas changé sa position sur une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro, réaffirmant que sa politique a toujours consisté à vouloir stabiliser le groupe sans perdre aucun de ses membres, a déclaré lundi le porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

"Le but est de stabiliser la zone euro avec tous ses membres, y compris la Grèce", a dit Steffen Seibert lors d'un point de presse régulier.

Dans son dernier numéro, le magazine Der Spiegel affirme que Berlin juge un "Grexit", ou sortie de la Grèce de la zone euro, inévitable si le parti de gauche anti-austérité Syriza remporte les élections législatives anticipées du 25 janvier. Syriza souhaite revenir sur les mesures d'austérité des dernières années et annuler une partie de la dette grecque.

Le vice-chancelier allemand, le dirigeant social-démocrate Sigmar Gabriel, a réfuté ces informations dimanche, assurant que Berlin souhaitait le maintien d'Athènes dans la zone euro et suggérant du même coup des divergences de vues entre les sociaux-démocrates et les conservateurs au sein de la coalition d'Angela Merkel.

"Il n'y a pas de changement de notre position. J'espère que cela est clair maintenant", a affirmé Steffen Seibert. (Noah Barkin et Alexandra Hudson, Véronique Tison pour le service français)