BOURSE-Baisse de Virbac, prix de rachat d'actifs à Eli Lilly jugé élevé

lundi 5 janvier 2015 11h15
 

* Deux antiparasitaires acquis pour $410 millions à Eli Lilly

* L'opération sera financée par endettement

* Effet relutif sur l'Ebitda dès 2015

* L'action chute de près de 2%

PARIS, 5 janvier (Reuters) - Le laboratoire vétérinaire Virbac cède du terrain lundi à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce de la clôture du rachat de deux antiparasitaires pour chien à l'américain Eli Lilly à un prix de 410 millions de dollars (343 millions d'euros) jugé trop élevé par des analystes.

Vers 11h10, l'action perdait 1,8% à 171 euros donnant une capitalisation boursière de 1,44 milliard d'euros.

Le rachat des antiparasitaires d'Eli Lilly, de loin la plus importante opération réalisée à ce jour par le groupe français, est la conséquence du rachat par Eli Lilly de la division de santé animale de Novartis que la Federal Trade Commission a autorisée, moyennant la cession de ces produits vétérinaires.

Virbac a déclaré que le montant "assez élevé" du rachat de ces deux antiparasitaires internes et externes était justifié par la valeur de la marque Sentinel aux Etats-Unis et les perspectives que cela donne à sa filiale américaine.

"Payer 410 millions de dollars pour seulement deux produits c'est assez cher puisque cela représente quatre fois le chiffre d'affaires des activités rachetées. C'est ce que la Bourse sanctionne ce matin. Reste que ces deux produits pourraient assurer une partie importante de la croissance future de Virbac", commente de son côté un analyste bancaire sous couvert d'anonymat.   Suite...