La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,24%

lundi 5 janvier 2015 07h24
 

TOKYO, 5 janvier (Reuters) - La Bourse de Tokyo a entamé
lundi l'année 2015 par un recul de 0,24%, affectée par le manque
d'entrain de Wall Street vendredi et les inquiétudes sur la
croissance en Europe.
    L'indice Nikkei a perdu 42,06 points à 17.408,71 et
le Topix, plus large, a cédé 6,42 points (0,46%) à
1.401,09.
    La perspective du lancement d'un programme d'assouplissement
 quantitatif dans la zone euro, renforcée pendant le week-end
par une interview du président de la Banque centrale européenne
Mario Draghi, a fait plonger l'euro à un plus bas de neuf ans de
1,1860 dollar dans les premiers échanges en Asie, après déjà une
dépréciation de 12% en 2014. 
    L'euro/yen a reculé dans la foulée, emportant des valeurs
comme Mazda qui a perdu 2,72% à 2.848 yens. Une baisse
d'un yen de la devise japonaise face à l'euro entraîne un manque
à gagner de 1,5 milliard de yens pour le constructeur
automobile.
    Le groupe de luxe Sekido a chuté de 6,16% à 137
yens après avoir réduit ses prévisions de résultats pour son
exercice clos en février et annulé son dividende. En séance, le
titre a perdu jusqu'à 10,3%.
    A la hausse, JVC Kenwood a bondi de 11,03% en
réaction à un article du journal Nikkei qui évoque une de ses
dernières innovations, un système d'aide à la conduite.
    Dans l'ensemble, les investisseurs japonais sont optimistes
pour l'évolution du Nikkei en 2015, après la hausse de 7,1% de
l'indice en 2014. Le Premier ministre Shinzo Abe, dont la
politique est favorable à la Bourse, a été conforté au pouvoir
par les élections législatives de décembre et il a reporté à
avril 2017 la prochaine hausse de la TVA. D'ici là, la Banque du
Japon devrait maintenir une politique monétaire
ultra-accommodante, note Stefan Worrall, responsable actions
chez Credit Suisse à Tokyo.

 (Thomas Wilson, Véronique Tison pour le service français)