UE-La Grèce poursuivra ses réformes, estime Berlin

dimanche 4 janvier 2015 14h30
 

BERLIN, 4 janvier (Reuters) - Le gouvernement allemand s'attend à ce que la Grèce respecte les conditions de son plan de sauvetage financier posées par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne, quel que soit le résultat des élections législatives anticipées du 25 janvier où le parti de gauche anti-austérité Syriza est donné favori.

"La Grèce a respecté ses engagements dans le passé. Le gouvernement allemand suppose qu'elle continuera à remplir ses obligations contractuelles envers la troïka", a déclaré dimanche à Reuters Georg Streiter, porte-parole d'Angela Merkel.

Il a refusé de commenter les propos prêtés à la chancelière par le magazine Der Spiegel, selon lesquels la zone euro pourrait faire face, le cas échéant, à un abandon de la monnaie européenne par Athènes, le risque de contagion étant aujourd'hui limité.

"Quel que soit le prochain gouvernement grec, il doit s'en tenir aux obligations contractuelles acceptées par son prédécesseur", a souligné Georg Streiter.

Le chef de file de Syriza, Alexis Tsipras, souhaite revenir sur les mesures d'austérité de ces dernières années et effacer une partie de la dette grecque s'il arrive au pouvoir.

Les sondages donnent son parti en tête des intentions de vote devant la Nouvelle Démocratie (ND, droite) du Premier ministre Antonis Samaras. (Erik Kirschbaum avec Gernot Heller; Guy Kerivel pour le service français)