LEAD 1 -L'industrie en zone euro a fini 2014 sur une note faible

vendredi 2 janvier 2015 11h36
 

par Jonathan Cable

LONDRES, 2 janvier (Reuters) - L'activité manufacturière dans la zone euro a terminé 2014 sur une note mitigée, les nouvelles commandes et l'emploi n'ayant enregistré qu'une croissance modérée, montrent vendredi les résultats définitifs des enquêtes mensuelles de Markit.

La faiblesse continue de l'activité industrielle pourrait fournir un argument supplémentaire à la Banque centrale européenne (BCE) pour adopter de nouvelles mesures de relance de l'économie, y compris l'achat de dettes souveraines.

L'enquête mensuelle de Markit auprès des directeurs d'achats de l'industrie montre que les entreprises ont baissé leurs prix pour le quatrième mois consécutif, au risque d'alimenter les risques déflationnistes dans la région.

L'activité manufacturière est ressortie en faible croissance en Allemagne, première puissance économique en Europe, et elle s'est contractée pour le huitième mois consécutif en France, deuxième économie de la zone euro.

La situation n'est guère plus encourageante en Italie, où la contraction de l'activité a atteint son rythme le plus élevé en plus d'un an et demi.

"L'activité manufacturière dans la zone euro a globalement stagné de nouveau en décembre, au terme d'une année durant laquelle une reprise initiale qui semblait prometteuse s'est dissipée avant une stagnation au second semestre", a déclaré Chris Williamson, chef économiste chez Markit.

L'indice PMI manufacturier est remonté à 50,6 après le plus bas de 17 mois touché en novembre à 50,1, mais le résultat définitif est inférieur à l'estimation initiale de 50,8 publiée mi-décembre.

  Suite...