LEAD 3-Vol QZ8501-Le mauvais temps gêne toujours les recherches

vendredi 2 janvier 2015 15h49
 

(Actualisé, trente corps retrouvés, précisions)

par Fergus Jensen et Gayatri Suroyo

PANGKALAN BUN, Indonésie, 2 janvier (Reuters) - Le mauvais temps gênait toujours vendredi les opérations de recherche en mer de Java, où des moyens acoustiques fournis par le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) sont arrivés pour tenter de localiser l'épave de l'Airbus de la compagnie AirAsia et ses boîtes noires.

Les mauvaises conditions de mer n'ont toujours pas permis de retrouver l'Airbus A320-200 qui s'est abîmé en mer dimanche avec 162 personnes à son bord, alors qu'il devait effectuer le vol QZ8501 entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour.

Trente corps ont été jusqu'ici retrouvés, a annoncé à Djakarta Fransiskus Bambang Soelistyo, qui dirige l'agence de recherches et de secours indonésienne. Deux corps étaient encore attachés par leur ceinture de sécurité à leur siège.

"On a des creux de trois à quatre mètres, ce qui complique la remontée des corps sur les bateaux", a ajouté le responsable indonésien.

"Nous attendons des éclaircies pour pouvoir nous approcher de la zone. Hier, nous n'avons pas réussi à récupérer un corps, à cause des vagues. A certains moments nous pouvions l'apercevoir, à d'autres non", a par ailleurs expliqué un pilote d'hélicoptère.

Des remorqueurs doivent être envoyés dans la journée dans la zone des recherches.

Les images sous-marines reconstituées par balayages sonar qui avaient permis en début de semaine de localiser une forme allongée qui pourrait être le fuselage de l'appareil n'ont pas été confirmées depuis, indique-t-on de source proche des recherches, et les signaux théoriquement émis par les enregistreurs de vol n'ont pas été détectés.   Suite...