Praet (BCE)-Les dernières mesures peut-être insuffisantes

mercredi 31 décembre 2014 09h24
 

FRANCFORT, 31 décembre (Reuters) - Les dernières mesures monétaires prises par la Banque centrale européenne pour relancer l'économie pourraient ne pas suffire, d'autant que la chute des prix du pétrole risque d'entraîner l'inflation en territoire négatif "pendant une bonne partie de 2015", déclare Peter Praet, membre du directoire de la BCE, dans un entretien publié mercredi.

La banque centrale suit de près l'impact de la glissade des cours du brut sur les perspectives de stabilité des prix dans la zone euro, souligne-t-il dans l'interview accordée au journal Börsen Zeitung.

S'il restait de la marge pour baisser les taux, "il y aurait eu une décision unanime pour les réduire", note encore le banquier central belge, qui est économiste en chef de la BCE.

"Si mon analyse est qu'il y a besoin d'une nouveau soutien monétaire, et si je suis disposé à réduire les taux mais que cela n'est plus possible, alors je ne dois pas être paralysé à l'idée que la seule option qui reste est l'achat d'obligations souveraines", poursuit-il. (Eva Taylor, Véronique Tison pour le service français)