** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 31 décembre 2014 08h11
 

PARIS, 31 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes ouvertes ce mercredi, dernier jour de
l'année 2014, sont attendues en hausse dans des échanges ténus de veille du Nouvel An.
    Elles ont clôturé la veille en nette baisse dans le sillage des valeurs de l'énergie,
plombées par un cours du Brent tombé à un plus bas de cinq ans et demi. Ce dernier 
perdait encore 1,2% à 57,22 dollars le baril mercredi matin, tandis que le WTI texan 
abandonnait 0,9% à 53,63 dollars le baril, ces bruts souffrant de la concomittance d'une offre
surabondante et d'une demande amorphe.
    La Bourse de Paris est ainsi attendue en hausse de 0,5%, au vu des futures du CAC 40
, tandis que le FTSE londonien pourrait gagner jusqu'à 6 points, selon les
premières indications de Spreadex et de CMC Markets. 
    La Bourse de Francfort est fermée et rouvrira le 2 janvier. Elle aura gagné 2,7% sur
l'ensemble de l'année 2014. Paris terminera à 13h00 GMT et Londres à 12h30 GMT, avant donc la
tombée des indicateurs américains de la journée : les inscriptions au chômage, l'indice PMI de
Chicago et les promesses de vente immobilières.
    Entretemps est tombé dans la nuit l'indice manufacturier HSBC/Markit de la Chine, tombé sous
les 50 et montrant une première contraction de ce secteur depuis sept mois en raison d'une
baisse des prises de commandes. 
    En Asie, la Bourse de Tokyo était fermée ce mercredi, tandis que les actions chinoises ont
réalisé leur meilleure performance en cinq ans. L'indice CSI300 des valeurs vedettes
de Shanghaï et de Shenzhen a terminé 2014 sur un gain de près de 50%, sans équivalent ailleurs
dans le monde. Les autres places asiatiques bouclent 2014 sur une note plus circonspecte,
l'incertitude politique grecque servant de prétexte à des prises de bénéfice. 
     La Grèce se prépare à des élections législatives anticipées le mois prochain après le refus
lundi des députés d'élire Stavros Dimas, soutenu par le Premier ministre Antonis Samaras, à la
présidence de la République. 
    L'indice MSCI de l'Asie-Pacifique hors Japon est en hausse de 0,3% mais il
aura terminé l'année à peu près au niveau où il l'avait commencée. 
    Sur le marché des changes, le dollar est bien parti pour terminer l'année sur un gain de 12%
face à un panier de monnaies de référence et les attentes d'un relèvement des taux aux
Etats-Unis l'an prochain risquent fort d'entretenir cette vigueur.
    Ce sera la meilleure performance du billet vert depuis 2005, lorsqu'il était monté de près
de 13%. Dans l'intervalle, il est inchangé face audit panier de monnaies, tout comme face à
l'euro. Il avance cependant de 0,2% contre le yen. 
    
    
 
PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU MERCREDI 31 DECEMBRE
PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE           CONSENSUS  PRÉCÉDENT
US    13H30     Inscriptions au chômage           semaine au 27/12   290.000     280.000
      14h45     Indice PMI de Chicago             décembre            60,1        60,8
      15h00     Promesses de ventes immobilières  novembre            0,5%        -1,1%

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)