Wall Street-Quelques-unes des questions qui se posent pour 2015

vendredi 26 décembre 2014 23h09
 

par Sinead Carew

26 décembre (Reuters) - Wall Street a, d'une manière générale, été moins agitée en 2014 que les années précédentes mais sans que la situation boursière ait pour autant tourné au calme plat.

De gros dégagements sur les biotechnologiques et les médias sociaux avaient amené les stratèges à prévoir le pire au printemps, tandis que la chute des cours pétroliers plombe quelque peu l'horizon pour l'année à venir.

Ce fut une année où Cynk Technology, une société au stade du développement sans le moindre revenu, a brièvement valu six milliards de dollars, tandis qu'un fonds obscur axé sur Cuba appelé Herzfeld Caribbean Basin Fund a suscité plus de transactions en une séance de décembre qu'en six ans.

En ayant cela présent à l'esprit, Reuters a posé à des stratèges de Wall Street quelques questions sur les particularités à surveiller l'an prochain.

THE BIG APPLE

Apple, première capitalisation boursière américaine, terminera en hausse pour la sixième année d'affilée. Avec 663 milliards de dollars de capitalisation, s'il fallait choisir la société qui, la première, atteindra les 1.000 milliards de dollars de capitalisation, Apple viendrait en tête de liste. Mais ce ne sera pas pour l'année prochaine, de l'avis des investisseurs. L'iWatch, dernier produit de la firme à la pomme, ne sera peut-être pas suffisant pour la propulser à de nouveaux sommets.

"Je ne vois vraiment pas cette société faire la différence avec une nouvelle catégorie de produits. La montre ne semble pas être une très bonne idée; je ne fais pas trop dans la mystique Apple", commente Kim Forrest (Fort Pitt Capital Group).   Suite...