LEAD 1-La Russie se prépare à une récession d'ampleur en 2015

vendredi 26 décembre 2014 19h50
 

(Actualisé avec les déclarations sur l'inflation)

MOSCOU, 26 décembre (Reuters) - L'économie russe pourrait se contracter de 4% en 2015 si les cours du brut se maintiennent à leur niveau actuel, autour de 60 dollars le baril, a déclaré vendredi le ministre des Finances Anton Silouanov.

Le déficit budgétaire se situera au-delà de 3% l'an prochain si les prix du pétrole ne remontent pas, a ajouté le ministre.

De son côté, le ministre de l'Economie Alexeï Oulioukaïev a déclaré ce même vendredi qu'il prévoyait une inflation de 10% à la fin de 2015, la crise du rouble ne s'étant alors pas encore dénouée.

"La prévision d'inflation est haute, rude; nous prévoyons un taux de 10% à la fin de l'année (2015)", a dit Oulioukaïev à la chaîne de télévision Rossia 24, précisant que l'inflation serait à deux chiffres tout au long de l'an prochain, culminant à la fin du premier trimestre ou au trimestre suivant.

Andreï Beloussov, un conseiller économique du président Vladimir Poutine, a dit jeudi que l'inflation annuelle était de 10,4% et pourrait atteindre 11% d'ici la fin du mois, dépassant la barre des 10% pour la première fois depuis la crise financière de 2008-2009.

Touchée par les sanctions occidentales pour son rôle dans le conflit ukrainien, la chute des cours du pétrole et l'effondrement du rouble, la Russie se dirige vers sa première contraction depuis 2009.

Plusieurs mesures gouvernementales et un relèvement spectaculaire de ses taux d'intérêt par la banque centrale russe n'ont eu jusqu'à présent que peu d'effets, même si le rouble a amorcé une remontée ces derniers jours.

Le rouble a gagné ce vendredi 2,66% à 53,95 par dollar.   Suite...