La Corée du Sud abaisse ses prévisions de croissance 2014, 2015

lundi 22 décembre 2014 10h52
 

SEJONG, 22 décembre (Reuters) - La Corée du Sud a abaissé ses prévisions de croissance pour cette année et l'an prochain mais table sur une amélioration de la consommation des ménages en 2015 grâce aux mesures de soutien de l'Etat et à la baisse des cours du pétrole.

Le ministère de la Stratégie et des Finances a annoncé, lundi, une prévision de croissance de 3,4% cette année, contre 3,7% anticipé en juillet, marquée par un investissement et une confiance dans le secteur privé inférieurs à ses attentes.

Il a également abaissé son estimation de croissance pour l'année 2015, à 3,8% au lieu de 4,0% estimés en juillet.

Kim Doo-un, économiste chez Hana Daetoo Securities, estime que la prévision pour 2015 reste encore trop élevée et prévoit plutôt une croissance d'environ 3,5%, proche de celle de 2014.

Lee Chan-woo, du ministère des Finances, note que la confiance des entrepreneurs et des ménages a été affaiblie par les incertitudes sur l'évolution des conditions économiques.

"La croissance du troisième trimestre avait été portée surtout par les mesures de soutien de l'Etat", a-t-il dit, faisant référence à un plan de relance mis en place par le ministre des Finances Choi Kyung-hwan, surnommé "Choinomics".

"En plus de cela, la reprise dans le secteur privé a été plus mauvaise que prévu en octobre et novembre."

La situation devrait s'améliorer l'an prochain, selon le ministère qui table sur une croissance de 3,0% de la consommation intérieure, à son rythme le plus soutenu depuis la progression de 3,7% constatée au deuxième trimestre 2011.

Selon le gouvernement, la consommation devrait porter l'inflation à 2,0% l'an prochain, contre 1,3% cette année.

L'inflation a été faible cette année en raison de la faiblesse des cours des matières premières et des produits agricoles, ce qui a soulevé des craintes de déflation. (Christine Kim, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)