Steinmeier redoute que les sanctions déstabilisent la Russie

vendredi 19 décembre 2014 17h39
 

BERLIN, 19 décembre (Reuters) - De nouvelles sanctions européennes contre Moscou pour son intervention en Ukraine pourraient déstabiliser la Russie, estime le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier plaidant contre tout nouveau "tour de vis".

Ces déclarations recueillies par le magazine Der Spiegel pourraient indiquer un assouplissement de la position du chef de la diplomatie allemande, membre du Parti social-démocrate (SPD) qui s'en tenait jusqu'à présent à une position de fermeté voulue par la chancelière Angela Merkel.

Pour Steinmeier, la chute du rouble et celle du prix des cours du pétrole ont ouvert une crise économique et financière en Russie qui pourrait modifier le paysage politique dans ce pays.

"Il n'est pas dans notre intérêt que cela échappe à tout contrôle", estime Steinmeier. "Nous devons garder cela présent à l'esprit dans notre politique de sanctions."

Le ministre dit s'inquiéter d'un risque de destabilisation en Russie si l'Europe n'assouplit pas les mesures de rétorsion prises après l'annexion de la Crimée et en raison du soutien apporté aux séparatistes dans la région du Donbass en Ukraine.

Les dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles ont prévenu vendredi les autorités russes qu'ils étaient prêts "à poursuivre dans la même voie" à moins d'un changement de la politique de Moscou à l'égard de Kiev. (Alexandra Hudson; Pierre Sérisier pour le service français)