France-Rebond des fonds actions zone euro en novembre, espoir d'un QE

vendredi 19 décembre 2014 15h49
 

* Gain de 3,8% des fonds actions zone euro sur 11
mois-Lipper IM
    * Après un recul de 0,2% sur janvier-octobre
    * Accélération à +20,9% des gestions actions US
    * Les fonds commercialisés en France accélèrent à +7,7%

    par Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch
    PARIS, 19 décembre (Reuters) - La performance des fonds
commercialisés en France s'est accélérée au mois de novembre,
soutenue notamment par le rebond des gestions investies en
actions de la zone euro et les anticipations d'une annonce de
programme d'assouplissement quantitatif (QE) par la Banque
centrale européenne.
    Les fonds en actions françaises ont gagné 3,2% sur la
période janvier-novembre après un recul de 0,9% sur les 10
premiers mois de l'année, et les gestions en titres de la zone
euro ont rebondi à +3,8% sur janvier-novembre, contre -0,2% sur
janvier-octobre, selon les données compilées par Lipper IM,
filiale de Thomson Reuters.
    "L'idée d'un quantitative easing à l'européenne maintes fois
évoquée - mais pas encore adoptée - a permis aux marchés
européens de s'offrir la meilleure performance mensuelle",
relève Fidelity dans sa dernière note d'allocation mensuelle.
    L'indice SBF 120 dividendes réinvestis a ainsi
progressé de 4,08% en novembre avant de reculer de 3% depuis le
début du mois de décembre sur fond de crise en Russie et de
déceptions autour des annonces de Mario Draghi.
    Le président de la BCE a en effet indiqué que l'institution
jugerait seulement en début d'année prochaine de l'opportunité
de mettre en oeuvre de nouvelles mesures pour relancer
l'économie de la zone euro. 
    "Par ailleurs, les bons indicateurs conjoncturels en
provenance des Etats-Unis et l'éloignement d'un scénario
catastrophique de récession en zone euro ont également participé
à ce rattrapage généralisé des places financières", souligne
Fidelity.
    
    LA PERFORMANCE AU RENDEZ-VOUS, PAS LA COLLECTE
    La croissance du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis
au troisième trimestre a été plus forte que ne l'indiquait une
première estimation, à +3,9% en rythme annualisé (contre +3,5%),
suggérant une amélioration des fondamentaux qui devrait soutenir
la première économie mondiale jusqu'à la fin de l'année.
 
    "L'économie (américaine, NDLR) suit une trajectoire robuste.
La croissance a été forte au troisième trimestre et les
indicateurs d'enquête observés pour le dernier trimestre de
l'année sont forts. L'économie rattrape son retard et converge
progressivement vers une trajectoire solide et à l'allure plus
habituelle", estime le dernier comité d'investissement
stratégique mensuel de Natixis Asset Management.
    Cette robustesse de l'économie américaine se retrouve dans
les performances de la Bourse américaine, l'indice S&P 500
 multipliant les records, ainsi que dans celles des fonds.
    Les gestions investies en actions américaines et vendues en
France ont ainsi vu leur progression une nouvelle fois
accélérer, à +20,9% sur janvier-novembre après +16,9% sur
janvier-octobre.
    Cette accélération, couplée au rebond des fonds en titres
européens, a permis aux gestions commercialisées en France de
gagner 7,7% sur les onze premiers mois de l'année (contre +6,2%
à fin octobre).
    Les performances des portefeuilles actions n'ont toutefois
pas suffi à convaincre les investisseurs d'investir dans ces
fonds.
    Selon un extrait de la dernière note mensuelle
d'EuroPerformance, les fonds de droit français spécialisés dans
les actions ont subi 343 millions d'euros de décollecte nette le
mois dernier, dont 1,1 milliard de rachats pour les gestions en
actions européennes.
    Les chiffres compilés par l'agence spécialisée dans la
mesure de la performance des fonds d'investissement et dans
l'analyse du marché de la gestion collective montrent que
l'ensemble du marché français a collecté 5,5 milliards d'euros
en novembre, soutenu par les souscriptions dans les fonds de
trésorerie (4,5 milliards d'euros de collecte nette).
    Le marché a également profité de la collecte des fonds en
obligations euro (1,1 milliard d'euros), dont la performance a
atteint 6,3% sur les onze premiers mois de l'année (+5,7% sur
janvier-octobre).   
    
       TABLEAU DE LA PERFORMANCE DES FONDS À FIN NOVEMBRE
  Catégorie    Nombre  Jan-Nov   Jan-Oct   Sur un an  Volatilité
   d'actifs                                glissant   sur 3 ans
  ------------------------------------------------------------
 Alternatifs      316       3,8       2,8        3,8         5,4
 Obligataire    1.860       8,0       7,7        7,7         4,9
 Matières          34      -5,4      -2,3       -5,0        11,1
 premières                                            
 Actions        3.647       9,7       7,4        9,9        13,3
 Diversifié     1.541       5,9       4,0        5,9         6,3
 Monétaire        467       1,8       1,8        1,6         1,5
 Autre             39       1,6      -0,1        1,9        11,3
 Immobilier         1     -11,7     -17,5      -13,3        27,5
  ------------------------------------------------------------
 Total          7.905       7,7       6,2        7,8         9,1
    Source : Lipper IM
    (A l'exception du nombre de fonds, les données sont en %)
    
    * Le POINT sur la gestion d'actifs en France  
    

 (Edité par Dominique Rodriguez)