19 décembre 2014 / 11:39 / il y a 3 ans

LEAD 2-Hi-Media veut coter son activité de paiement en ligne

* Hi-Media veut coter HiPay en 2015

* Pas encore de lieu de cotation ou de calendrier définis

* L'action Hi-Media suspendue, reprendra sa cotation lundi (Actualisé avec commentaire analyste)

par Gwénaëlle Barzic

PARIS, 19 décembre (Reuters) - Le spécialiste français de la publicité en ligne Hi-Media a annoncé vendredi qu'il prévoyait de scinder ses activités via l'introduction en Bourse de sa division dédiée au paiement en ligne HiPay l'an prochain.

Hi-Media, qui détient également une activité de régie publicitaire, estime que ses deux divisions sont devenues aujourd'hui suffisamment autonomes pour poursuivre des trajectoires séparées.

La société née dans la publicité en ligne en 1996 espère ainsi obtenir une meilleure valorisation des deux entités qui contribuent aujourd'hui à parité au chiffre d'affaires en leur offrant une meilleure visibilité.

La scission viendra parachever la mutation du groupe qui a cédé ces derniers mois une grande partie des participations qu'il détenait dans des sites internet à l'image de jeuxvideo.com, toutlecine.com et tout récemment 51% de Fotolog.

Hi-Media a par ailleurs entrepris une réorganisation de ses équipes et un lourd programme d'investissement notamment dans la technologie qu'il estime avoir aujourd'hui achevé.

"Il nous est apparu que c'était le bon moment pour séparer des activités qui ont les moyens financiers de se développer", a expliqué Cyril Zimmermann, PDG et fondateur de Hi-Media, lors d'une conférence téléphonique.

Présent dans six pays européens, HiPay, qui emploie 200 personnes, traite 10 millions de transactions tous les mois.

Le projet de cotation, qui est programmé pour 2015, doit encore être soumis aux représentants du personnel, aux autorités de régulation ainsi qu'aux actionnaires de la société.

Cyril Zimmermann n'était pas en mesure de fournir un calendrier précis ni de préciser la place boursière choisie pour la cotation ou encore la répartition de l'importante trésorerie de la société.

En dépit du flou entourant encore de nombreux aspects de l'opération, les analystes de Portzamparc estiment qu'elle fait sens en permettant "de mieux valoriser le groupe sans grande perte sur le plan opérationnel", les synergies étant limitées entre les deux entités.

L'action Hi-Media était suspendue vendredi en Bourse. Sa cotation reprendra lundi, a précisé Cyril Zimmermann.

Depuis le début de l'année, le titre affiche une hausse de 19%, faisant ressortir une capitalisation boursière d'environ 100 millions d'euros, en dépit de résultats en demi-teinte plombés par les difficultés de la publicité.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires de ce segment a dégringolé de 16%, un passage à vide qui ne devrait être que temporaire, assure Cyril Zimmermann en pronostiquant un rebond dans les années à venir.

* Le communiqué :

bit.ly/13kkhGc (Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below