** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

jeudi 18 décembre 2014 09h25
 

PARIS, 18 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont
ouvert en nette hausse jeudi, portées par les déclarations de la Réserve
fédérale sur sa volonté d'une gestion "prudente" de la remontée de ses taux
d'intérêt et par la stabilisation des cours du pétrole. 
    Après une vingtaine de minutes d'échanges, à Paris, le CAC 40 
gagnait 1,49% (61,08 points) à 4.172,99 points. À Francfort, le Dax 
prenait 1,6% et à Londres, le FTSE s'adjugeait 0,6%. L'indice EuroStoxx
50 de la zone euro progressait de 1,55% et le FTSEurofirst 300
 de 1,19%. Toutes les valeurs du CAC 40 et de l'EuroStoxx 50 étaient
alors dans le vert. 
    Au terme de deux jours de réunion, la Fed a clairement laissé entendre
mercredi qu'elle pourrait relever ses taux d'intérêt en milieu d'année prochaine
mais sa présidente Janet Yellen a insisté sur le fait que cette approche serait
"prudente". 
    Elle s'est en outre employée à relativiser l'impact de la chute des cours du
pétrole et de la baisse des anticipations d'inflation. 
    Ces annonces ont permis à Wall Street de finir en forte hausse, le Standard
& Poor's-500 gagnant 2,04%, et au dollar de s'apprécier face aux autres
devises. L'euro revient ainsi vers 1,23 dollar, alors qu'il avait atteint
1,2515 mercredi avant le communiqué de la Fed.
    Ces nouvelles jugées positives en provenance des Etats-Unis ont largement
occulté l'annonce d'une nouvelle baisse des prix immobiliers en Chine, pourtant
susceptible d'alimenter les interrogations sur la croissance de la deuxième
économie mondiale. 
    Les investisseurs attendent maintenant la publication à 9h00 GMT de l'indice
Ifo du climat des affaires en Allemagne et la conférence de presse de Vladimir
Poutine, resté silencieux jusqu'à présent sur la chute du rouble.
    La devise russe a débuté la journée en hausse et reprend autour de 0,5% face
au dollar et à l'euro. 
    Le pétrole se stabilise lui aussi, autour de 61,25 dollars le baril pour le
Brent et de 56,50 pour le brut léger américain. Les valeurs de
l'énergie en profitent: l'indice Stoxx du secteur en Europe prend près
de 2%.
    Aux valeurs, Carrefour prend 0,7% après la confirmation de
l'acquisition de 10% du capital de sa filiale brésilienne par le magnat local
Abilio Diniz.  
    Les banques les plus exposées au marché russe regagnent du terrain, comme
l'autrichienne Raiffeisen (+7,55%) et la française Société générale
 (+3,1%).
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)