** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 18 décembre 2014 07h37
 

PARIS, 18 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en nette hausse à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street et des
marchés asiatiques, après les déclarations encourageantes de la Réserve fédérale
sur l'économie américaine et sa promesse d'une gestion "prudente" de la remontée
de ses taux d'intérêt.
    Les marchés bénéficient également du rebond des cours du pétrole et de la
stabilisation du rouble. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 1,1% à l'ouverture, tout comme le FTSE à Londres
, et le Dax à Francfort pourrait progresser de 1,2%. 
    La Bourse de Tokyo a terminé sur un gain de 2,32%, sa meilleure performance
depuis le 4 novembre, et à Wall Street, le S&P-500 a fini mercredi sur sa
plus forte hausse depuis octobre 2013, prenant 2,04%. 
    Au terme de deux jours de réunion, la Fed a clairement laissé entendre
qu'elle pourrait relever ses taux d'intérêt en milieu d'année prochaine mais sa
présidente Janet Yellen a insisté sur le fait que cette approche serait
"prudente". 
    Elle s'est en outre employée à relativiser l'impact de la chute des cours du
pétrole et de la baisse des anticipations d'inflation. 
    "Il était important pour la Fed de tenir le bon discours afin de ne pas
déstabiliser les marchés dans une période aussi fragile et il semble que ce soit
exactement ce qu'elle a fait", commente Stan Shamu, d'IG Markets
    Les propos de Janet Yellen ont de fait favorisé un regain d'appétit pour le
risque, une vive hausse du dollar et une remontée des rendements obligataires.
    L'euro est ainsi repassé sous 1,2340 dollar alors qu'il avait atteint
1,2515 avant le communiqué de la Fed. Face à un panier de devises de référence
, le billet vert a pris 1% mercredi. 
    L'euphorie suscitée par les annonces de la Fed a occulté en grande partie
l'annonce d'une nouvelle baisse des prix immobiliers en Chine, pourtant de
nature à nourrir les doutes sur la croissance de la deuxième économie mondiale.
 
    Sur le marché pétrolier, le Brent semble se stabiliser autour de
61,30 dollars après avoir atteint brièvement 68,71 dollars en séance mercredi.
Le brut léger se traite à 56,40 dollars après un pic à 58,98. 
    En Europe, la séance sera animée entre autres par la publication de l'indice
Ifo du climat des affaires en Allemagne et par la conférence de presse annuelle
de Vladimir Poutine, après la chute du rouble, en attendant une nouvelle série
d'indicateurs américains, dont l'indice "Philly Fed". 
    
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 18 DECEMBRE
 PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
 DE    09h00 Indice Ifo                décembre       105,4       104,7
             - conditions actuelles                   110,4       110,0
             - anticipations                          100,5        99,7
 GB    09h30 Ventes au détail          novembre       +0,3%       +0,8%
             - sur un an                              +4,4%       +4,3%
 USA   13h30 Inscriptions chômage     semaine 13/12  295.000     294.000
       14h45 Indice PMI services flash décembre        56,9        56,2
       15h00 Indicateurs avancés       novembre       +0,5%       +0,9%
       15h00 Indice "Philly Fed"       décembre        27,0        40,8
    
    VALEURS À SUIVRE:
    * CARREFOUR - Le magnat brésilien Abilio Diniz va acquérir une
participation de 10% dans la filiale brésilienne du groupe pour une somme allant
de 500 à 600 millions d'euros, a dit mercredi une source proche du dossier.
 
    * BARCLAYS - Les 500 millions de livres (631 millions d'euros)
provisionnés par la banque en vue d'un règlement à l'amiable des enquêtes sur
des manipulations présumées du marché des changes ne seront pas suffisants, a
déclaré Anthony Jenkins, directeur général de la banque britannique, dans un
entretien à Sky News. 
    * ORACLE a gagné jusqu'à 5% dans les transactions hors séance
mercredi soir après la publication des résultats trimestriels du groupe de
logiciels, marqués par une progression du chiffre d'affaires supérieure aux
attentes de Wall Street. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :   

 (Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)