BCE-La France souhaite une politique "plus adaptée" dès janvier

mercredi 17 décembre 2014 15h25
 

PARIS, 17 décembre (Reuters) - La France souhaite une politique monétaire "plus adaptée" de la part de la Banque centrale européenne dès janvier, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

La prochaine réunion de politique monétaire de la BCE se tiendra le 22 janvier. Les économistes interrogés par Reuters sont quasi unanimes pour considérer que l'institut d'émission décidera de lancer une opération d'assouplissement quantitatif (QE) impliquant des achats d'obligations souveraines européennes, en mars sinon en janvier.

Le débat sur la politique européenne "sera porté par le président de la République dès demain pour avoir une politique macroéconomique plus adaptée dans le contexte actuel, en termes d'une meilleure coordination de nos politiques budgétaires et --même s'il ne faut jamais en parler -- souhaiter que dès janvier une politique monétaire plus adaptée accompagne aussi nos efforts", a dit Emmanuel Macron lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

François Hollande sera jeudi à Bruxelles pour un Conseil européen.

Selon Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, un large consensus existe au sein du conseil des gouverneurs pour faire plus face "aux risques de désinflation". (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)