** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 17 décembre 2014 08h10
 

PARIS/LONDRES, 17 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes devraient
retomber de plus de 1% mercredi à l'ouverture après leur net rebond de la
veille, affectées comme Wall Street la veille par la baisse inexorable des cours
du pétrole et la crise financière en Russie, en attendant les déclarations de la
Réserve fédérale américaine dans la soirée. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait perdre jusqu'à 1,6% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
1,2% et le FTSE à Londres 1,1%.           
    La réunion du comité de politique monétaire de la Fed prend fin ce mercredi
et, au vu de la bonne santé de l'économie des Etats-Unis, les intervenants se
demandent si la banque centrale américaine va arrêter de dire que les taux
d'intérêt resteront encore bas pendant une "période considérable". Le plongeon
des cours du pétrole, qui a tiré vers le bas les anticipations d'inflation,
vient quelque peu compliquer la donne.      
    La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,38%, un petit rebond technique
favorisé par la conviction que la Fed conservera un ton accommodant. Le
communiqué est attendu à 19h GMT et la conférence de presse de la présidente
Janet Yellen débute à 19h30 GMT.
    Les investisseurs attendent également, à 9h30 GMT, le compte-rendu de la
réunion de politique monétaire de la Banque d'Angleterre du 4 décembre. 
    Les chiffres de l'inflation en zone euro, à 10h GMT, élément déterminant
pour la politique monétaire de la BCE, seront en revanche surveillés de près.
    L'attention du marché sera également focalisée sur le premier tour de
l'élection présidentielle en Grèce, qui pourrait engager le pays vers une
nouvelle période de forte instabilité. 
    L'évolution du rouble sera observée, après sa chute de la veille en dépit du
nouveau relèvement par la banque centrale russe de son taux directeur.
    Sur le front du pétrole, le Brent, en recul pour la sixième séance
d'affilée, reste sous les 60 dollars, près de ses plus bas en cinq ans et demi.
    Sur le marché des changes, le dollar réduit ses pertes mais reste affaibli
par la Russie et les spéculations selon lesquelles la Fed pourrait adopter une
position plus prudente en matière de politique monétaire ce soir. 
    L'euro se traite autour de 1,2485 dollar, en baisse de 0,2%, après avoir
atteint un pic de trois semaines, à 1,2570, mardi, à la faveur d'indicateurs
d'activité légèrement meilleurs que prévu pour le mois de décembre en zone euro
et d'un bon indice ZEW du climat des affaires en Allemagne. 

    VALEURS À SUIVRE
    * GDF Suez - Le PDG du groupe Gérard Mestrallet, a déclaré mardi
que l'ancien monopole gazier n'envisageait pas de scission sur le modèle du
groupe allemand E.ON, estimant que les synergies entre ses
différentes activités constituaient une force. 
    Le PDG a également indiqué GDF Suez avait l'ambition de devenir le premier
producteur d'électricité en Amérique latine d'ici trois ans.    
    * AIRBUS GROUP a annoncé mardi la démission du numéro deux d'Airbus
Günter Butschek qui occupait depuis deux ans et demi les fonctions de directeur
général délégué de l'avionneur européen.   
    * ORANGE - Le projet de rachat de EE, coentreprise britannique
d'Orange et de Deutsche Telekom, par l'opérateur BT pourrait
être conclu fin 2015 ou début 2016 à l'issue de son examen par les autorités de
concurrence, a estimé mardi sur BFM Business le directeur exécutif d'Orange pour
l'Europe.    
    LAFARGE, HOLCIM - La bataille autour des actifs que les
cimentiers Lafarge et Holcim devront céder pour fusionner opposera sans doute
trois candidats, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier. Le
cimentier irlandais CRH, un groupe formé de Blackstone, Cinven et
le fonds de pension canadien CPP et un troisième composé de CVC, et des fonds
souverains d'Abou Dhabi (Abu Dhabi Investment Authority) et de Singapour (GIC).
    
    * KERING. PUMA, filiale sports de Kering, a nommé mardi
la pop star Rihanna directrice de la création féminine dans le cadre d'une
stratégie visant à capter une part du marché très florissant des équipements de
loisirs féminins.    
    * SODEXO - Fitch Ratings a confirmé mardi la note "BBB+" de Sodexo
assortie d'une perspective stable. 
    * PHILIPS a annoncé le rachat de l'équipementier médical américain
Volcano VOLC.O pour 1,2 milliard de dollars (961 mlns d'euros), passif inclus,
afin de se développer dans la thérapie guidée par l'imagerie.  

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Expbrayat)