EAU-Un ministre tente de minimiser la chute de la Bourse

mardi 16 décembre 2014 14h24
 

DUBAI, 16 décembre (Reuters) - Les marchés boursiers sont caractérisés par des hauts et des bas et, au bout du compte, ils finissent par reprendre leur élan haussier, a déclaré mardi le ministre de l'Economie des Emirats Arabes Unis Sultan bin Saeed al-Mansouri, qui s'efforce ainsi de rassurer après les plongeons des Bourses de Dubai et d'Abou Dhabi dans la foulée de la chute des cours du pétrole.

La première a encore terminé sur une baisse de 7,27% mardi, portant son recul depuis le début du mois à près de 28%. La seconde a perdu 6,9% et accuse un repli de 16,7% depuis la fin novembre.

Dimanche, la Bourse d'Abou Dhabi s'est doté de nouvelles régles visant à endiguer la chute du cours des actions, avec notamment un dispositif permettant de suspendre à titre temporaire les titres perdant de plus de 5% en séance.

Depuis son pic de l'année de quelque 115 dollars le baril atteint en juin, le Brent a perdu près de 50% en raison du décalage croissant entre une offre abondante et une demande atone.

Le recul de l'or noir s'est accéléré depuis la fin novembre, en raison notamment de la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de ne pas baisser sa production du pétrole.

Sultan bin Saeed al-Mansouri, également président de l'autorité de marché des Emirats Arabes Unis, a assuré que l'économie du pays et ses entreprises étaient solides, notant que le pétrole représentait moins de 30% du produit intérieur brut (PIB).

Dans un communiqué, il exhorte les investisseurs à fonder leurs décisions d'investissement sur une analyse pondérée et d'agir avec raison. Il n'a annoncé aucune nouvelle mesure destinée à soutenir la Bourse. (Andrew Torchia, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)