** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 16 décembre 2014 08h12
 

PARIS/LONDRES, 16 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont
attendues en léger rebond mardi à l'ouverture, après leur fort recul de la
veille, dans des marchés nerveux en attendant une longue série d'indicateurs
économiques en Europe et le résultat de la réunion de deux jours de la Réserve
fédérale américaine qui débute aujourd'hui. 
    Le baril de pétrole, qui est reparti à la baisse, et l'annonce d'une
contraction du secteur industriel chinois pour la première fois depuis le mois
de mai devraient peser sur le sentiment des investisseurs.    
    L'activité dans le secteur manufacturier chinois s'est contractée en
décembre pour la première fois depuis sept mois, à la faveur d'une baisse des
prises de commandes, selon l'indice PMI des directeurs d'achat de HSBC/Markit
publié en première indication. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait gagner jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
0,4% également et le FTSE à Londres 0,3%. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 2%, la poursuite du repli des
cours du pétrole s'étant ajoutée aux interrogations sur la demande mondiale pour
pousser le yen à la hausse au détriment des valeurs exportatrices.
    La veille, Wall Street a encore perdu plus de 0,5%, à l'issue d'une séance
volatile, marquée par une nouvelle chute des cours du pétrole. 
    Sur le marché des changes, le rouble rebondit vivement après le relèvement
par la banque centrale russe de son principal taux d'intérêt de 650 points de
base, à 17%, donnant ainsi un deuxième tour de vis monétaire en moins d'une
semaine afin d'endiguer le plongeon du rouble. 
    Ailleurs, le yen se raffermit, profitant du courant d'aversion au risque
pour atteindre son plus haut niveau en deux semaines contre le dollar.
    Sur le front du pétrole, le brut léger américain perd 0,6% à 55,58 dollars
le baril après avoir plongé de 3,29% la veille à New York. Le Brent recule de
0,84% à 60,55 dollars après avoir cédé plus de 1,5% lundi. L'indicateur décevant
en Chine et l'affaiblissement des économies émergentes pèsent encore davantage
sur un baril qui a perdu plus de 50% depuis son pic de juin.
    
   PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 16 DÉCEMBRE
   PAYS   GMT  INDICATEUR                PÉRIODE       CONSENSUS  PRÉCÉDENT
   FR    08h00 PMI manufacturier (flash) décembre       48,6        48,4
               PMI services (flash)      décembre       48,3        47,9
               PMI composite             décembre        ---        47,9
   DE    08h30 PMI manufacturier (flash) décembre       50,4        49,5
               PMI services (flash)      décembre       52,5        52,1
               PMI composite             décembre        ---        51,7
   EZ    09h00 PMI manufacturier (flash) décembre       50,5        50,1
               PMI services (flash)      décembre       51,5        51,1
               PMI composite             décembre       51,5        51,1
   GB    09h30 Prix à la consommation    novembre       inch.       +0,1%
               - sur un an                              +1,2%       +1,3%
   DE    10h00 Indice ZEW                décembre       20,0        11,5
   EZ    10h00 Balance commerciale       octobre       E19,6 mds   E18,5 mds
   US    13h30 Mises en chantier         novembre      1,040 mln   1,009 mln
               Permis de construire                    1,060 mln   1,092 mln
   US    14h45 PMI manufacturier (flash) décembre       55,2        54,8

    VALEURS À SUIVRE
    * ORANGE - BT a annoncé lundi entrer en négociations
exclusives avec l'opérateur français et Deutsche Telekom,
propriétaires d'EE, en vue d'une transaction de 12,5 milliards de livres (15,75
milliards d'euros) qui permettra à l'entreprise de reprendre pied dans le mobile
13 ans après l'avoir quitté.    
    * LAFARGE - Les régulateurs de l'Union européenne ont approuvé
lundi sous conditions la fusion entre le français Lafarge et le suisse Holcim
 en vue créer le numéro un mondial du ciment.    
    * DANONE -  Standard & Poor's a modifié la perspective du Danone
de "stable" à "négative" et a confirmé les notes de crédit "A-/A-2" tandis que
Moody's a placé la note de crédit "A3" de Danone sous surveillance en vue d'une
dégradation. Ces décisions font suite aux annonces par le groupe de sa volonté
de poursuivre ses investissements au risque d'alourdir sa dette. 
et    
    * CGG sortira par ses propres moyens du bas de cycle qu'il
traverse avec la chute des cours du pétrole, a déclaré au Figaro le directeur
général du groupe, Jean-Georges Malcor, après l'abandon du projet de rachat de
CGG par Technip. 
    * REPSOl a annoncé mardi son intention de débourser 8,3 milliards
de dollars pour le rachat du canadien Talisman Energy. 
  
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)