La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 15 décembre 2014 18h23
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 15 décembre (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à
la Bourse de Paris, qui a clôturé en forte baisse, pénalisée par
les secteurs liés aux matières premières dans un environnement
déjà marqué par les craintes entourant la croissance mondiale.
    L'indice CAC 40 a perdu 2,52% à 4.005,38 points,
portant ainsi à 9,4% son recul en six séances consécutives de
baisse:
    
    * TECHNIP (+1,01% à 46,685 euros) a enregistré la
seule progression du CAC 40 après avoir renoncé à déposer une
offre de rachat sur CGG, qui a chuté de 29,28% à 4,884
euros, plus forte baisse de l'indice SBF 120 dans des
volumes ayant représenté 5,3 fois leur moyenne quotidienne des
trois derniers mois sur Euronext. 
    
    * Le SECTEUR EUROPÉEN de L'ÉNERGIE a fini en baisse
de 3,06%, plus forte baisse sectorielle en Europe, après avoir
pris jusqu'à 2,7% en matinée. Le baril de Brent (-1,0% à
61,23 dollars vers 18h) a touché un plus bas de cinq ans alors
que l'Opep juge important de maintenir sa production inchangée
malgré la chute des cours. 
    TOTAL a perdu 2,85% à 39,37 euros, VALLOUREC
 2,09% à 21,555 euros et MAUREL ET PROM 1,48%
à 6,92 euros.
    
    * Le SECTEUR européen des RESSOURCES de BASE a fini
en repli de 2,9% sur fond de doutes autour de la demande, en
particulier de la Chine. ARCELORMITTAL a perdu 3,55% à
8,559 euros. ERAMET a cédé 4,59% à 73,22 euros et
APERAM 3,87% à 22,13 euros.
    
    * De nombreuses CYCLIQUES ont pâti des craintes persistantes
sur la croissance mondiale et de la baisse des prix du pétrole,
cette dernière augmentant le risque d'une déflation dans la zone
euro, selon Ignazio Visco, membre du Conseil des gouverneurs de
la BCE.
    RENAULT a baissé de 3,23% à 58,04 euros,
ALCATEL-LUCENT de 3,16% à 2,636 euros et VINCI
 de 2,93% à 41,25 euros.
    
    * Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro ont
également perdu 3,14% dans le sillage de Monte dei Paschi di
Siena (-8,14%), tombée à un plus bas historique en
séance sur des rumeurs de marché évoquant la nécessité pour
l'établissement italien de lever des capitaux afin de satisfaire
aux règles de la BCE. (La dépêche en anglais )
    BNP PARIBAS a abandonné 3,62% à 46,45 euros, plus
forte baisse du CAC 40, SOCIETE GENERALE 2,79% à
34,365 euros et CREDIT AGRICOLE 2,58% à 10,175 euros.
    
    * GDF SUEZ s'est replié de 3,51% à 18,275 euros.
Selon différentes sources et des analystes, une nouvelle
réduction de la participation de l'Etat français au capital de
GDF Suez pourrait constituer la première opération d'envergure
du programme de cessions d'actifs envisagé par le gouvernement.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et la ministre de
l'Ecologie Ségolène Royal ont clairement indiqué que les
participations de l'Etat dans l'énergie seraient en première
ligne. 
    EDF a de son côté abandonné 2,99% à 21,735 euros.
    
    * MONTUPET a progressé de 1,29% à 63,57 euros,
plus forte des quelques hausses du SBF 120, la valeur
comblant un "gap baissier" ouvert la semaine dernière après un
rebond sur un support technique vers 62 euros.
    
    * FIMALAC a bondi de 14,73% à 60,52 euros. La
holding a conclu un protocole d'accord en vue de céder 30% du
capital de Fitch Group à la société Hearst, une transaction de
quelque 1,97 milliard de dollars. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par
Jean-Michel Bélot)