Wall Street ouvre dans le rouge, des stats pèsent

vendredi 12 décembre 2014 15h45
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 12 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse, pénalisée par le nouveau recul des cours du pétrole, la baisse des prix producteurs aux Etats-Unis en novembre et une production industrielle chinoise moins bonne que prévu.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 68,91 points, soit 0,39%, à 17.527,43. Le Standard & Poor's 500 , plus large, recule de 0,39% à 2.027,46 et le Nasdaq Composite cède 0,28% à 4.694,86.

Les marchés attendent à 14h55 GMT la publication de l'indice Reuters/Université du Michigan sur le sentiment des consommateurs en décembre.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont baissé plus que prévu en novembre et ont stagné hors énergie, une faible pression inflationniste qui pourrait être un signal de faiblesse persistante de l'économie américaine

En Chine, la production industrielle a augmenté moins que prévu en novembre avec une croissance de 7,2% sur un an, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient une progression de 7,5%.

D'autant que, en Chine toujours, les investissements sont tout près d'un creux de 13 ans et que les ventes au détail n'ont progressé que de 11,7%, un taux pratiquement en ligne avec le consensus de 11,5%.

Sur le front de l'énergie, le baril de Brent a atteint un plus bas de cinq ans et demi à 62,42 dollars et le brut américain a enfoncé jeudi le seuil psychologique des 60 dollars à 58,52 dollars le baril, une première depuis juillet 2009.

Le secteur de l'énergie a perdu 14,7% depuis le début de l'année, sous-performant les dix principaux indices du S&P. Il perd encore 1,36% en début de séance.

Aux valeurs, Adobe Systems s'envole de près de 7%, l'éditeur de logiciels ayant annoncé jeudi l'achat de la banque d'images Fotolia pour 800 millions de dollars et fait état d'une hausse de 3% de son chiffre d'affaires trimestriel.

Dans le compartiment des petites valeurs, ChemoCentryx bondit de 74%. Le groupe a annoncé qu'un médicament expérimental avait atteint l'objectif principal de réduire les excès de protéines dans l'urine chez les diabétiques atteints de maladie rénale progressive. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)