France-Le projet de loi Macron sera "amélioré", dit Cambadélis

vendredi 12 décembre 2014 10h03
 

PARIS, 12 décembre (Reuters) - Les députés socialistes comptent "améliorer" le projet de loi pour la croissance et l'activité qui inclut "des élements extrêmement positifs" mais ne doit pas abaisser les droits des salariés français "au niveau des Chinois", a déclaré vendredi Jean-Christophe Cambadélis.

Le texte porté par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qui sera examiné au Parlement fin janvier, prévoit notamment l'extension de l'ouverture des commerces le dimanche, une mesure qui cristallise la contestation à gauche.

Les frondeurs du Parti socialiste ont été rejoints mercredi par Martine Aubry : elle s'est engagée à "combattre cette régression" que constitue à ses yeux la possibilité donnée aux maires d'autoriser l'ouverture des commerces douze dimanches par an, au lieu de cinq jusqu'à présent. ( )

D'emblée très critique, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, s'est efforcé vendredi de ménager défenseurs et détracteurs du projet.

"Le processus est ouvert. Le Premier ministre et le ministre de l'Economie ont dit que cette loi pouvait être améliorée, et nous comptons bien l'améliorer", a-t-il dit sur Radio Classique et LCI.

"Cette loi a des éléments extrêmement positifs" mais "elle doit protéger", a-t-il poursuivi, en faisant écho aux inquiétudes de Martine Aubry.

"Je souhaite que les préoccupations de Martine Aubry soient entendues, prises en compte. (...) Elle estime à juste raison que si on est dans l'économie de marché, on ne peut pas être dans la société de marché. Et de ce point de vue, elle n'a pas tort", a souligné Jean-Christophe Cambadélis.

"Moi je suis pour l'équilibre dans la société française, et ce n'est pas en abaissant les droits au niveau des Chinois que nous serons compétitifs", a-t-il ajouté. (Sophie Louet)