Hong Kong-Le magnat Jimmy Lai démissionne après son arrestation

vendredi 12 décembre 2014 05h19
 

HONG KONG, 12 décembre (Reuters) - Le magnat hongkongais de la presse, Jimmy Lai, très critique envers le gouvernement central de Pékin, a démissionné de son poste de rédacteur en chef du tabloïd Apple Daily après avoir été arrêté pour avoir refusé de quitter un site pro-démocratie.

Cette démission a été annoncée vendredi par une vidéo sur le site internet de la publication. La société de Jimmy Lai, Next Media, a également confirmé qu'il avait été interpellé.

La police a évacué le principal site de manifestation des pro-démocratie, situé près de Central, le quartier des affaires, mettant fin à une des contestations les plus importantes du pouvoir communiste en place à Pékin depuis les manifestations pro-démocratie de 1989 et la répression sanglante de la place Tiananmen.

Le rôle de Jimmy Lai comme principal mécène du mouvement pro-démocratie depuis la restitution de Hong Kong à la Chine en 1997 fait l'objet d'un examen minutieux des autorités. (Donny Kwok et Lizzie Ko avec Clare Jim; Danielle Rouquié pour le service français)