Batteries-Renault prêt à soutenir l'initiative franco-allemande

jeudi 11 décembre 2014 19h50
 

* Il est important que l'Europe puisse faire des batteries-Bastien

* Renault n'a pas vocation à les fabriquer lui-même

* Le groupe a en revanche rapatrié en interne ses moteurs électriques

* Le premier équipera la Zoé début 2015

par Gilles Guillaume

GUYANCOURT (Yvelines), 11 décembre (Reuters) - Renault est prêt à soutenir l'initiative franco-allemande visant à encourager la production de batteries électriques sur le sol européen, mais estime que cette activité n'est plus du ressort des constructeurs automobiles.

Paris et Berlin ont annoncé début décembre une alliance pour encourager en Europe cette technologie stratégique dans le développement des voitures électriques ou hybrides. Selon la presse allemande, Daimler a mis fin récemment à la dernière production allemande de ce type, tandis qu'en France, Renault et PSA Peugeot Citroën se fournissent exclusivement au Japon et en Corée.

"Qu'en Europe il y ait une capacité à faire des batteries compétitives, c'est important, ça on le soutiendra", a déclaré à Reuters Rémi Bastien, directeur engineering innovation de Renault à l'occasion d'une exposition des dernières nouveautés technologiques du groupe au Technocentre.

"Mais nous n'avons plus de plan pour fabriquer en interne des batteries", a-t-il précisé.   Suite...