Banques françaises-Après les stress tests, la gouvernance

mercredi 17 décembre 2014 13h25
 

* CASA se prépare à nommer un successeur à son DG J-P.Chifflet

* Le Crédit agricole repense son dispositif

* Au Crédit mutuel, Michel Lucas passe le relais

* Jean Lemierre préside le conseil de BNP depuis le 1er décembre

* SG se prépare à une dissociation des fonctions de PDG

par Matthias Blamont et Leigh Thomas

PARIS, 17 décembre (Reuters) - Les grandes banques françaises ont passé sans encombre l'épreuve de la revue de la qualité des actifs et des tests de résistance de la Banque centrale européenne, et s'attaquent désormais au chantier beaucoup plus sensible de l'évolution de leur gouvernement d'entreprise.

Avant de prendre en charge la supervision directe des quelque 130 banques les plus importantes de la zone euro début novembre, la BCE s'était livrée pendant plusieurs mois à ces deux exercices de très grande ampleur en vue de déterminer avec précision l'état des risques des établissements de crédit et leur capacité à résister à de nouveaux chocs financiers.

En 2014, les banques françaises ont pris leur part aux demandes du régulateur, poursuivi leur activité commerciale dans un contexte économique toujours contrasté - relativement porteur dans les pays émergents, atone dans la zone euro - et présenté de nouveaux plans d'action qui fixent leurs priorités stratégiques pour les prochaines années.   Suite...