Japon-Encore des rappels de voitures équipées d'airbags Takata

jeudi 11 décembre 2014 11h19
 

TOKYO, 11 décembre (Reuters) - Trois constructeurs automobiles japonais ont annoncé jeudi le rappel d'un total de plus d'un demi-million de véhicules afin de remplacer les actionneurs d'airbags fabriqués par Takata, ce qui porte à 20 millions le nombre de rappels liés à l'équipementier depuis 2008.

Sur ce total, Honda, qui a annoncé le rappel de 400.000 véhicules supplémentaires, représente à lui seul 13,4 millions de rappels.

Une porte-parole de Honda a déclaré que le constructeur allait devoir augmenter les provisions mises de côté pour financer ces rappels.

Les airbags de Takata sont susceptibles d'exploser avec une force excessive et de projeter des fragments de métal dans l'habitacle.

Un lien a été établi entre ce défaut et la mort de cinq personnes, dont quatre aux Etats-Unis, toutes tuées à bord de véhicules Honda.

Le constructeur a précisé que si la responsabilité de Takata était établie dans le défaut des airbags, il négocierait avec l'équipementier le remboursement de tout ou partie du coût des rappels.

Shigehisa Takada, directeur général de l'entreprise, a déclaré mardi que Takata allait prendre des "initiatives spectaculaires" pour accélérer la production d'airbags de substitution.

Mais il n'a pas évoqué une éventuelle reconnaissance d'un défaut sur les coussins gonflables fabriqués par son entreprise. (Chang-Ran Kim, Mari Saito, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)