Hansson (BCE) avertit des risques de pratiquer un QE

mercredi 10 décembre 2014 12h09
 

TALLINN, 10 décembre (Reuters) - Recourir à la planche à billets pour acheter de la dette souveraine risque de créer une bulle spéculative, estime l'un des membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européene (BCE).

Ardo Hansson pense en conséquence qu'il vaudrait mieux s'abstenir de prendre une telle mesure car, selon lui, les avantages en seraient minimes.

"Si on se contente d'instaurer quelque chose qui a sans doute un très faible impact mais est susceptible de créer des risques très importants, il se peut alors qu'on se dise qu'en définitive... cela ne vaut pas la peine de prendre une telle initiative", a-t-il dit à la presse, lorsqu'on l'a interrogé sur un assouplissement quantitatif (QE).

"Il s'agit d'un risque afférent à la stabilité financière", a déclaré le gouverneur de la banque centrale d'Estonie, ajoutant qu'une telle initiative risquait d'enfreindre la règle interdisant à la BCE de financer les Etats. (David Mardiste, Wilfrid Exbrayat pour le service français)