Des administrateurs de Sika opposés à Saint-Gobain menacés d'éviction

mercredi 10 décembre 2014 11h41
 

ZURICH, 10 décembre (Reuters) - La famille Burkard-Schenker veut réunir une assemblée générale extraordinaire (AGE) d'actionnaires de Sika pour évincer les trois membres du conseil d'administration du chimiste suisse qui s'opposent à la vente de la holding de contrôle du groupe au français Saint-Gobain.

Leader mondial de la chimie de la construction, Sika est en plein chaos depuis que sa direction et des membres de son conseil d'administration ont menacé de démissionner après l'annonce lundi par la famille Burkard-Schenker de la vente à Saint-Gobain des 16,1% du capital qu'elle détient et de 52,4% des droits de vote associés, pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3 milliards d'euros).

Sika a annoncé mercredi que la famille Burkard-Schenker réclamait la tenue d'une AGE pour remplacer trois administrateurs s'étant rangés du côté de la direction, Paul Hälg, Monika Ribar et Daniel Sauter, président de la banque suisse Julius Bär. Elle souhaite nommer à leur place Chris Tanner et Max Roesle, précise Sika.

Cette opération donnerait à la famille Burkard-Schenker et à ses alliés une majorité au conseil d'administration et permettrait d'atténuer l'effet d'une démission de la direction et de certains administrateurs si ceux-ci mettaient leur menace à exécution. "Le conseil d'administration examinera cette demande et ces propositions et s'exprimera en tant voulu", écrit Sika dans un communiqué.

Cette initiative fait courir le risque d'une longue bataille juridique susceptible de retarder la prise de contrôle de Sika par Saint-Gobain, même si le groupe français assure que l'accord avec la famille Burkard-Schenker est "absolument irrévocable" et sera conclu dans le courant de l'année prochaine.

"La bataille juridique ne fait-elle que commencer ou est-elle déjà terminée?", s'interroge Christian Arnold, analyste chez Bank Vontobel. (Katharina Bart, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)