Le Qatar dit accumuler les soutiens à son offre sur Songbird

mercredi 10 décembre 2014 10h44
 

LONDRES, 10 décembre (Reuters) - Le fonds d'investissement du Qatar (QIA) et son allié américain Brookfield Property Partners affirment que leur offre hostile sur Songbird Estates bénéficie désormais du soutien d'actionnaires représentant quasiment un tiers du flottant du groupe immobilier britannique.

EMS Capital, qui contrôle 3,2% du flottant de Songbird, soit 0,7% du capital total émis, leur a adressé une lettre pour les informer de son intention d'accepter leur dernière offre.

"Ajoutée à la lettre d'intention de Madison International Realty publiée le 8 décembre, QIA et Brookfield ont désormais recueilli le soutien public de détenteurs d'approximativement 31,6% du flottant de Songbird", écrivent-ils dans un communiqué.

QIA et Brookfield ont adressé jeudi dernier directement aux actionnaires de Songbird une offre de 350 pence par action, ce qui valorise à 2,6 milliards de livres sterling (3,29 milliards d'euros) le groupe immobilier, propriétaire entre autres du quartier d'affaires londonien de Canary Wharf.

Cette offre hostile a été lancée après le rejet par Songbird d'une précédente proposition à 295 pence par action. Songbird juge que ces deux offres sont inférieures à la valeur réelle du groupe, même s'il n'a pas encore officiellement rejeté la dernière en date. (Simon Jessop et Sarah Young, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)