USA-Accord au Congrès sur le projet de budget 2015

mercredi 10 décembre 2014 06h36
 

WASHINGTON, 10 décembre (Reuters) - Les négociateurs du Congrès américain ont présenté mardi un projet de budget qui écarte le spectre d'un "shutdown", la paralysie des services publics, et repousse à février la confrontation sur l'immigration entre le Parti républicain et le président Barack Obama.

La loi de finances doit être adoptée au plus tard jeudi à minuit pour éviter ce "shutdown". Le projet devrait être soumis le jour-même à la Chambre des représentants. Pour permettre son adoption au sénat, la date butoir sera sans doute repoussée d'un ou deux jours, dit-on de sources parlementaires.

"Ce projet de loi va nous permettre de remplir notre devoir constitutionnel consistant à financer le gouvernement fédéral de façon responsable et d'éviter un shutdown", dit Hal Rogers, président de la commission budgétaire de la Chambre des représentants, dans un communiqué.

Les dépenses intérieures pour 2015 sont pratiquement inchangées, tandis que les fonds alloués aux opérations militaires contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie sont revus à la hausse, tout comme l'enveloppe consacrée à la lutte contre l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest.

Le texte couvre les dépenses de tous les services publics jusqu'en septembre 2015, sauf le département de la Sécurité intérieure, chargé d'appliquer la réforme sur l'immigration, qui n'est financé que jusqu'au 27 février.

Les élus républicains, qui seront majoritaires dans les deux chambres en janvier, se réservent ainsi un moyen de pression pour obtenir une révision du décret ouvrant la voie à la régularisation de 4,7 millions de sans-papiers que Barack Obama a signé le mois dernier.

Le parti conservateur estime que cette mesure constitue un abus de pouvoir de la part du président.

(David Lawder, Jean-Philippe Lefief pour le service français)